« Lemondedutabac.com » : ce qu’il est et ce qu’il n’est pas

Nous nous interrogions il y a peu sur l’identité et les raisons d’être de ce site mystérieux autocentré sur l’économie du tabagisme.

Nous avons été lus par les investigateurs du site arretssurimages.net. Que va faire maintenant le site des buralistes ? 

Le journalisme est, aussi, un métier. On veut dire par là que ne donne pas qui veut des leçons de journalisme. Ou plus précisément que ces leçons ne sauraient être anonymes. Les professeurs ne sont pas autorisés à garder trop longtemps le voile. A fortiori au temps de la Toile.

Méchamment

Ainsi donc nous nous interrogions il y a quelques jours sur ce blog : qui pouvait bien taper méchamment sur les doigts du Parisien/Aujourd’hui en France ? Et ce au motif que ce quotidien venait de révéler les pratiques de lobbying de Philip Morris auprès des eurodéputés. Pratiques nullement contestées par l’intéressé. Mieux:  la leçon dépassait ce titre pour embrasser celles et ceux qui, journalistes, avaient repris, en les sourçant, les informations de leur confrère. Qui était au clavier anonyme de www.lemondedutabac.com ?

Anonyme

Qui, caché, pouvait bien écrire :

« Fini le journalisme d’investigation avec des sujets remis dans leur vrai contexte. Maintenant, on ‘’met en scène’’ l’information afin de gagner quelques citations dans les revues de presse … Le lecteur en est réduit à chercher en permanence ce que l’on veut lui cacher. ».

« Comme prévu, l’article du Parisien suscite force reprises médiatiques (BFM TV, i TELE, France 2, radios, etc.) Conformément à la loi du genre, les rebonds sont encore plus outranciers. »

Documents dérobés

Qui pouvait, anonyme, laisser clairement entendre que les révélations du Parisien/Aujourd’hui en France étaient fondées sur des documents internes de Philip Morris ; documents qui avaient « été dérobés, purement et simplement ». Et d’ajouter : « Le plus surprenant dans cette histoire est que ce genre de mésaventure soit arrivé à un groupe connu, en fait, pour la rigueur de ses procédures internes. » Comment ne pas s’interroger sur ce que peuvent colporter de telles insinuations ?

On ne plaisante pas toujours avec le journalisme, d’investigation ou pas. Laure Daussy en fait la démonstration sur  le site arretsurimages (sur abonnement). Sans (trop) spoiler on dira qu’au terme d’une petite enquête facilitée par  le Comité national de vigilance contre le tabagisme (CNCT) on découvre que l’acteur principal du site n’est pas très éloigné de la Confédération des buralistes.

Journaliste

C’est un ancien journaliste qui présente l’affaire comme une initiative personnelle, plus broche du blog que du site. « Je m’amuse à décrypter les informations sur le tabac avec le parti-pris qui est le mien » explique-t-il. Bénévolat certes. Mais pourquoi l’anonymat ?   « Je ne voulais pas que cette activité puisse être reliée à mon activité au sein de la Confédération des buralistes. »

 Le Monde du Tabac se présente ainsi :

« Une fenêtre ouverte sur toute l’actualité concernant, à un titre ou à un autre, le tabac. Sans parti pris partisan mais avec une approche ouverte, exhaustive, informative. L’objectif est d’informer, tout simplement, sur des prises de parole, des faits, des chiffres. Tels qu’ils sont. Tels qu’ils peuvent être compris. Une contribution, parmi d’autres, à un débat permanent. »

Piment

A sa façon (et sans parler de ce blog-ci) arretsurimages partage pleinement cet objectif d’informer. Et son information est ici une contribution, parmi d’autres, à cet indispensable débat que réclame l’addiction massive et fiscalisée de la population française au tabac. Sans doute serait-il utile que www.lemondedutabac.com reprenne les informations le concernant.

Cela ne manquerait pas de piment.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s