Pollution et cancers des poumons : de qui se moque-t-on ?

L’OMS  vient de classer la pollution atmosphérique parmi « les cancérogènes certains pour les êtres humains ». Un gros détail est généralement oublié. Sauf par l’AFP.

Mandée de Genève la dépêche de l’AFP est signée Agnes Pedrero. Elle résume ce qui s’est dit le 17 octobre lors de la conférence de presse organisée par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence spécialisée de l’OMS. On en connaît l’essentiel repris et amplifié depuis quelques heures par l’ensemble des médias internationaux : « La pollution de l’air qui nous entoure est cancérigène » et  « de nombreux secteurs économiques comme responsables ». « Nous savons maintenant que la pollution de l’air extérieur n’est pas seulement un risque majeur pour la santé en général, mais aussi une cause environnementale de premier plan des décès par cancer, a déploré devant la presse le Dr Kurt Straif l’un des responsables du CIRC.

Tabac, cancérogène atmosphérique majeur

Le Dr Straif  a ajouté : « L’air que nous respirons a été contaminé par un mélange de substances qui provoque le cancer ». Christopher Wild, directeur du CIRC a expliqué que les matières dites « particulaires » (les tristement célèbres « particules fines » du diesel) ont été classées par le CIRC dans la catégorie « cancérigène certain ». Ce qui ne surprendra pas. A condition de commencer par le tabac. Ce qu’a fait  M. Wild comme le rapporte l’AFP : « M. Wild a toutefois souligné que parmi les près d’un million de cancers des poumons enregistrés chaque année, la majorité est liée au tabac. Seuls « environ 10% sont liés à des causes comme la pollution de l’air », a-t-il dit »

Hiérarchiser grâce à l’AFP

L’agence spécialisée sur le cancer de l’OMS désigne de nombreux secteurs économiques comme responsables de cette pollution atmosphérique: les transports, les usines, l’agriculture, ainsi que le fait de cuisiner et de chauffer son lieu de résidence. Le CIRC oublie étrangement l’industrie du tabac. Pourquoi ?

Pour l’heure les médias d’information générale sont embarrassés par le traitement des conclusions du CIRC. Quant aux buralistes il sauront quoi répondre à leurs clients dépendants (1). Sinon le scandale est trop grand, les coupables trop nombreux, les actions à entreprendre trop vastes. C’est ici un équivalent de l’impossible problématique médiatique du réchauffement climatique. A l’exception notable du tabac et d’une industrie induisant une dépendance fiscalisée responsable d’environ 90% des cancers bronchiques et pulmonaires. Quelques lignes d’une dépêche de l’AFP  aident aujourd’hui, fort heureusement, à hiérarchiser.  Songer à la remercier.

 

(1) On notera le délicieux  « il n’empêche » dans la lecture faite par lemondedutabac.com, le « site de débat » de la Confédération des buralistes:

« Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) – qui dépend de l’OMS – vient de classer la pollution atmosphérique parmi les cancérigènes de niveau 1, comme le tabac 0u le mercure (…)  En cause, les matières « particulaires » comme, par exemple, les parties fines qui vont jusqu’aux dernières petites branches de nos poumons et contaminent nos cellules. Les résultats issus des études vont  dans la même direction : « le risque de développer le cancer du poumon augmente de façon significative chez les personnes exposées à la pollution atmosphérique » et, ces dernières années, les niveaux d’exposition ont augmenté significativement dans certaines régions du monde, en particulier dans les pays largement peuplés et à croissance industrielle rapide, comme la Chine.

Le CIRC souligne toutefois que la majorité des cancers du poumon enregistrée, chaque année, est liée au tabac « contre seulement 10% à la pollution de l’air ».  Il n’empêche que le constat des experts reste alarmant : « on ne peut pas faire grand chose pour changer l’air que nous respirons et nous sommes tous responsable de cela » reprend le CIRC qui publiera ses conclusions de façon plus détaillée, le 24 octobre, sur le site The Lancet Oncology.« 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s