Saint-Sylvestre 2013 : l’ivresse vue par Guillaume Canet

La fin de l’année est une période où l’on s’enivre

La fin de 2013 est une période où l’on parle d’ivresse. Où  on la voit, où on la montre, où on l’objective.

Demain on la décryptera, on la sémiologisera, on la maîtrisera. Pourquoi pas ?

« Ivresse ». Regardez cette vidéoRegardez là encoreFaites la voir autour de vous autant qu’il se pourra. On écrit vidéo pour ne pas écrire court-métrage. En réalité c’est un film. Un film de l’acteur et réalisateur Guillaume Canet. Un film réalisé en collaboration avec l’association Ferdinand (1) du comédien Patrick Chesnais et la Fondation Vinci Autoroutes.

Hasard ou pas

On nous dit que c’est un film « sur les dangers de l’alcool au volant ». On veut bien « C’est un peu plus qu’un film sur la sécurité routière », a expliqué Guillaume Canet à l’AFP. Cela sonne nettement plus juste.  François Cluzet soutient l’entreprise. Il a joué le rôle principal du film « Le dernier pour la route ». On y verra un hasard. Ou pas.

Nous écrivions il y a deux jours ici même (mémoire-blog) à propos de l’alcool et des fêtes de fin d’année, du macadam et de la Fédération française des sociétés d’assurance : « On peut voir ici une évolution dans l’objectivation anticipée, programmée, des ivresses collectives à venir. C’est là un symptôme notable dont on n’a pas encore pris la mesure. Une alcoolisation décomplexée en somme. »

Pr Naassila

C’est précisément le propos de Guillaume Canet qui décline sur l’ivresse (air pur, plaisir, sensations fortes, amour, alcool) pour finir avec le noir de la mort. C’est aussi le propos de la page « Sciences » du Journal du Dimanche de ce jour.  Page intitulée « L’ivresse côté face ». Une page qui expose les travaux (encore trop peu connus) du Pr Michaël Naassila (Inserm, groupe de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendances). Il ne s’agit pas de faire peur. Surtout pas. Il s’agit de comprendre. On y reviendra.

Ivresses. Il s’agit aussi de faire en sorte que l’alcool ne tue pas.

(1) L’association Ferdinand a été créée en avril 2007 à l’initiative de Patrick Chesnais suite à l’accident de voiture mortel, dû à l’alcool, dont a été victime son fils ainé Ferdinand.  L’association Ferdinand lutte au quotidien contre l’alcool au volant et se bat pour sensibiliser le grand public, et plus particulièrement les jeunes, aux dangers de conduire sous l’emprise de l’alcool. Pour cela l’association réalise des clips de prévention pour que chacun puisse prendre conscience des risques de l’alcool au volant pour soi-même mais également des dangers auxquels nous exposons les autres.

Une réflexion sur “Saint-Sylvestre 2013 : l’ivresse vue par Guillaume Canet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s