Cancers et tabac : un possible scandale annoncé (sur RTL) par Jean-Michel Apathie

Bonjour

Jean-Michel Apathie est un journaliste actuellement très connu. C’est aussi un excellent poisson-pilote dans les eaux pas toujours claires de la politique politicienne. Cet homme dit n’avoir eu son baccalauréat qu’à vingt-quatre ans. C’est un salarié aujourd’hui surexploité qui ne semble pas s’en plaindre. Il témoigne notamment chaque soir de l’obsolescence  du Grand Journal de Canal Plus. La célèbre station RTL le fait désormais travailler deux fois plus. Deux fois plus d’argent. Seize fois plus de pouvoir.

La vidéo de 7 h 52

« C’est juste mon avis ». C’est le titre de sa nouvelle chronique sur Radio Luxembourg. Enervement autoprogrammé et colère de papier, toujours surjouée. 6h 52 du lundi au vendredi. Dans les chaumières c’est l’heure du café. Hier c’était le scooter italien de François Hollande. Aujourd’hui l’heure est au tabac.  On regardera ici celui que l’on n’a pas entendu ce matin. Pour l’essentiel Jean-Michel Apathie reprend les propos tenus dans Le Parisien (19 janvier)  par le Pr Bertrand Dautzenberg (et non pas Bernard, Jean Michel !) président de l’Office français de prévention du tabagisme (et non pas de l’Office français de lutte contre le tabac, Jean-Michel !).

Le silence de Marisol Touraine

Que nous dit le Pr Dautzenberg ? Qu’il redoute plus que tout que le troisième « Plan Cancer » se révèle aussi inefficace que le deuxième. Alors même que les premières actions anti-tabac (voulues par Jacques Chirac alors président de la République) avait selon lui permis de sauver 25 000 vies entre 2003 et 2007. Ce pneumologue prend chaque jour un peu mieux son envol dans les médias. Il accuse sans emphase la politique française de non-aide au sevrage. Il accuse les arbitrages faits au Palais de l’Elysée. Des arbitrages qui depuis deux ans ont, sur le tabac, toujours été rendus en faveur du ministère du Budget – et contre celui de la Santé. Ce que ne peut dire publiquement Marisol Touraine, ministre de la Santé.

Le troisième Plan cancer sera porté par l’Institut national du Cancer (Inca). Mais les arbitrages sont en cours au Palais de l’Elysée. Et le Pr Dautzenberg redoute le poids que pourra avoir ici son confrère (exerçant comme lui à la Pitié-Salpêtrière) Olivier Lyon-Caen, neurologue réputé et conseiller de François Hollande pour la santé. Le Pr Olivier Lyon-Caen qui n’a jamais caché être un amateur de cigares de grande qualité.

Volutes à l’Elysée

Le 4 décembre 2012 François Hollande annonçait vouloir  mobiliser les énergies en faveur du troisième  « Plan Cancer » (mémoire-blog). Mais il faisait alors étrangement l’impasse sur le tabac, facteur majeur de transformation cancéreuse et de dépendance aux conséquences pathologiques multiples. Il avait prononcé son discours  en clôture des 4èmes rencontres de l’Inca. Le chef de l’Etat  confiait alors la préparation de ce plan au Pr Jean-Paul Vernant, spécialiste d’hématologie à l’université Pierre et Marie Curie.

On retrouvera ici-même le texte intégral de son discours.  En France, le tabac est responsable d’environ 73 000 décès prématurés par an, dont 44 000 par cancer. Que dira le troisième Plan Cancer ? François Hollande le dira le 4 février. L’avis du journaliste  Jean-Michel Apathie pèsera-t-il sur les arbitrages secrets en cours dans les volutes du Palais de l’Elysée ?  C’est à espérer.

A demain

Une réflexion sur “Cancers et tabac : un possible scandale annoncé (sur RTL) par Jean-Michel Apathie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s