Journée des Femmes : fumer est-il un droit ? ( à propos d’un bilan dressé par Marisol Touraine)

Bonjour

8 mars 2014. Ciel bleu sur la Loire et sur la France. Journée internationale des Droits des Femmes. Communiqué de presse de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Mme Touraine tient à « rappeler son plein engagement pour la défense des droits des femmes et l’égalité entre les sexes ». Elle nous dit aussi qu’elle « veut peser concrètement sur l’amélioration des droits des Françaises : pour leur protection sociale, pour leur santé et pour une plus grande égalité d’accès aux soins ».

L’exercice frôle l’auto-satisfecit :

« Depuis 2012, des avancées majeures ont été réalisées dans cette voie : l’accès à la contraception  pour les mineures est facilité ; gratuité des moyens de contraception pour les mineures de plus de 15 ans. Mise se en place du tiers payant intégral pour les consultations et les examens de biologie nécessaires à la contraception des mineures.

Avortement

L’interruption volontaire de grossesse (IVG) est entièrement prise en charge. Gratuité de l’IVG pour toutes les femmes concernées depuis mars 2013. Les retraites des femmes sont revalorisées et adaptées. Augmentation de 10% de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé pour les assurés de plus de 60 ans sous le seuil de pauvreté – soit près de 300 000 retraités modestes, en grande majorité des femmes. Amélioration des droits à la retraite liés à la maternité.

Col et sein

La lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus est renforcée. Campagnes annuelles de sensibilisation et de mobilisation contre le cancer du sein “Octobre Rose“. Lancement du 3e Plan Cancer (2014-2019) par le Président de la République et développement de la prévention des cancers du sein et du col utérin via un programme de dépistage organisé pour les femmes de 25 à 65 ans. »

Le communiqué de presse ajoute que la ministre des Affaires sociales et de la Santé, détaille ces mesures dans plusieurs entretiens mis en ligne sur le site www.aufeminin.com (1).

Tabac

Le tabac est une question de santé publique qui n’est pas abordée dans ce bilan. Sans doute ne concerne-t-il pas spécifiquement les femmes. Mais tous les indicateurs épidémiologiques disponibles disent que ce sont les femmes qui sont de plus en plus consommatrices. Le mouvement a commencé avec celui dit de libération des femmes.

Les années 60

Voici des données officielles (ministère de la Santé- Inpes) :

« Le tabagisme régulier féminin a véritablement démarré dans les années 60 et 70 (11 % en 1960, 20 % en 1980) pour longtemps se maintenir à ce niveau. Sur 100 fumeurs, la proportion de femmes n’a cessé d’augmenter entre 1974 et 1998 : 33 femmes pour 67 hommes en 1974, 44 femmes pour 56 hommes en 1998.

Si, entre 2000 et 2005, la prévalence féminine a connu une forte inflexion (les femmes fumeuses de 12 à 75 ans étant passées de 30,1 % à 27,6 %), les nouvelles données démontrent une reprise de la hausse de la prévalence sur cette population.

Fumer à 15 ans

Les femmes nées entre 1930 et 1940 fumaient leur première cigarette à 22 ans, celles nées entre 1941 et 1950 à 20 ans, celles nées entre 1961 et 1970 à 17 ans, celles nées entre 1971 et 1980 à 16 ans, et celles nées entre 1981 et 1990 à 15 ans. De plus, alors que six années séparaient l’âge de la première cigarette et le passage au tabagisme régulier chez les femmes nées entre 1930 et 1940, l’écart s’est progressivement réduit, et le tabagisme régulier suit maintenant de moins de deux ans ».

Pilules

C’est là un phénomène massif, durable dont les conséquences pathologiques ne cesseront de grossir. Quarante ans plus tard les premières pathologies sont bien là. Une récente étude vient de démontrer que c’est également désormais vrai pour l’infarctus du myocarde (voir « Françaises jeunes – fumeuses actives –devant vivre avec un cœur infarci »).

On ajoutera que cette consommation de tabac est la principale contre-indication à la prise des contraceptifs oraux (conséquences cardiovasculaires). Cette donnée amplement établie n’a jamais été rappelée par les pouvoirs publics lors de l’affaire dite des pilules de « troisième et quatrième génération ».

C’était il y a un peu plus d’un an. C’est fort regrettable.

A demain

(1) Comme on peut le voir ici le groupe aufeminin.com a été fondé en 1999 par Anne-Sophie Pastel, son mari Marc-Antoine Dubanton et Cyril Vermeulen. Il « s’est construit autour des réponses qu’apporte Internet aux besoins des femmes d’aujourd’hui ». Depuis le 26 juin 2007, le groupe Axel Springer est devenu le principal actionnaire avec aujourd’hui 82,25% des actions de la société.

On observera, égalité ou pas, que aufeminin.com  comprend également le célèbre site Marmiton  (61 677 recettes). Ce groupe dit être « leader féminin en termes d’audience ». En France : 14 millions de visiteurs uniques et 204 millions de pages vues  (source : Médiamétrie Nétratings, octobre 2013). En Europe : 34 millions de visiteurs uniques et 376 millions de pages vues (source : comScore, octobre 2013).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s