Elle tue son chat Mowgli au micro ondes : il avait mangé son poisson rouge

Bonjour

Pas d’alcoolémie connue. Et pas de circonstances psychiatriques atténuantes. Laura C, 23 ans fera quatorze semaines de prison. Des mesures sont envisagées pour la protéger des autres détenues. Cette jeune femme a été condamnée, jeudi 13 mars pour avoir tué son chat. Tué dans un appareil produisant son énergie au moyen d’ondes microscopiques. Cela peut sembler horrible.  Il s’agissait toutefois de punir Mowgli à la hauteur de son geste : il avait attaqué son poisson rouge. La propriétaire des deux animaux avait retrouvé les restes de l’un des deux sur la moquette. Et l’aquarium était vide. On ne connaît pas le nom du poisson

Poisson, et rouge

« Il s’agit d’un acte d’une cruauté absolument terrible sur un animal qui vous faisait confiance », a déclaré le juge John Foster, du tribunal de Barnsley, dans le nord de l’Angleterre, estimant que ce geste était « inexplicable ». L’Agence France Presse ne précise pas quel est l’acte ainsi qualifié par le juge ni de quel animal il parle quand il parle de confiance. Précisons que Mowgli est un chat noir et blanc. Etait. Le poisson était petit. Et rouge.

L’enquête a pu établir que Laura avait mis son four en marche et l’avait programmé pour cinq minutes. Puis au bout d’une minute elle aurait réalisé la portée de son geste. Elle aurait alors récupéré l’animal. Il aurait succombé peu après. On peut voir là, au choix, une forme de compassion tardive ou de perversité définitive.

Privée de pets à vie

Les quatorze semaines de prison ne sont pas tout. Le pire est à venir : la peine est assortie d’une interdiction à vie de posséder un animal domestique. Ce sera douloureux. Pas de précisions quant à l’équipement électrique. Cette peine a été accueillie avec une certaine stupéfaction par l’avocat comme par les proches de Laura. Me Alan Greaves avait souligné, dans sa plaidoirie, que sa cliente avait été hospitalisée pour des problèmes psychologiques. Et à plusieurs reprises.

Elle est un instant apparue menottée jeudi 13 mars. Un membre de sa famille a lancé : « Elle ne sait pas ce qui se passe, elle n’en a aucune idée ». Un autre de ses proches accusait « les services médicaux de ne pas avoir fait leur travail ». Ce qui est une hypothèse plausible.

Chats sur le Net

Le mal gagne. On se souvient du cas, en France, d’un jeune homme filmé en train de lancer un chat à plusieurs reprises contre un mur. A Marseille. Pas de poisson. Aucun antécédent psychiatrique connu. Il a été condamné à une une peine d’un an ferme par le tribunal correctionnel. L’article 521-1 du code pénal français dispose que « le fait de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique » est passible de deux ans de prison. Précision cet article inclut les « sévices graves ou de nature sexuelle ».

Jadis des hommes brûlaient des chats. Pour les meilleurs raisons du monde. Les chats, dit-on, font aujourd’hui un triomphe sur le Net. En Angleterre Laura a été condamnée à quatorze semaines. Un 13 mars.

A demain

 

3 réflexions sur “Elle tue son chat Mowgli au micro ondes : il avait mangé son poisson rouge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s