Ebola : La France commence à filtrer les voyageurs au départ de Conakry destination Paris

Bonjour

Marisol Touraine ministre des seules Affaires sociales conviait ce matin  la presse à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Le rendez-vous était fixé à 9 h 20, terminal 2F Terminal 2F, porte 15, niveau départ. Aucun voyage de presse prévu. Simplement faire le point sur Ebola (1).

Pourquoi Roissy ?

Sujet important, on en conviendra. Mais pourquoi Roissy ? Tout simplement pour parler de Conakry, Guinée. De l’aéroport de Conakry, pour être plus précis. Un aéroport international où des équipes médicales françaises ont été déployées  « pour limiter au maximum » le risque d’une arrivée sur le sol français du virus Ebola apparu en Afrique de l’Ouest.

« Surveiller » les embarquements ?

Pas de panique. Mme  Touraine a convoqué la presse pour dire que ces mesures hors du commun avaient été prises tout en  assurant qu’il s’agissait simplement de mesures « de précaution ». La ministre des Affaires sociales a réaffirmé qu’il n’y avait  « pas de malade atteint du virus Ebola sur le territoire français aujourd’hui ». Elle a aussi expliqué que « la meilleure façon de lutter contre ce virus, c’est d’éviter sa propagation ».

Quels critères?

« Des équipes de l’institut Pasteur et des médecins d’organisations non gouvernementales sont sur place pour surveiller la manière dont se déroulent les embarquements : ce sont des procédures jugées les plus efficaces face au risque lié à un virus », a-t-elle encore précisé lors d’une visite au centre médical d’urgence de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Quels sont les critères retenus pour cette « surveillance » , Autre question: qu’a-t-on prévu pour les personnes à qui l’embarquement serait refusé ? Personnes que l’on imagine être potentiellement porteuses du virus et à ce titre contagieuse.

Quel médecin ?

Son ministère (et celui des Affaires étrangères) a transmis aux compagnies aériennes des recommandations pour les voyageurs. Officiellement il n’y a toujours pas « de restriction aux déplacements » dans les zones géographiques où circule la nouvelle souche du virus Ebola. Pour autant « on recommande aux voyageurs dans ces zones de ne pas aller dans les secteurs forestiers ».

Mme Touraine a redit qu’un voyageur de retour des zones touchées « et qui aurait une fièvre importante dans les trois semaines qui suivent son retour doit consulter un médecin ».  Consulter quel médecin ? Aller directement en milieu hospitalier ? En milieu hospitalier spécialisé ? Des procédures sont-elles prévues pour organiser l’isolement des malades suspects ?

A demain

(1) Rappel : Depuis le début de l’année 2014, des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola ont été reportés dans trois pays d’Afrique : Guinée, Libéria et Sierra Léone. Les autorités sanitaires de ces pays, en lien avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’ensemble des partenaires, sont mobilisées pour prévenir l’expansion du virus à d’autres pays.

Selon l’évaluation de risque de l’European Centre for Disease Control (ECDC) en date du 23 mars 2014, le risque d’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs au sein de l’Union Européenne est très faible mais ne peut être totalement exclu.  L’OMS n’a pas, à ce jour, émis de restrictions de voyage à destination de ces pays.

Les voyageurs à destination ou de retour de ces pays peuvent trouver des informations sur les recommandations sanitaires dans le présent dossier ainsi que des informations « voyageurs » sur le site du ministère des Affaires étrangères. Les Français résidant dans ces pays doivent se conformer aux recommandations sanitaires locales ainsi qu’aux recommandations émises par les postes diplomatiques français sur place.

Des informations actualisées sur le nombre de cas et la situation dans ces pays sont disponibles sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’ECDC.

5 réflexions sur “Ebola : La France commence à filtrer les voyageurs au départ de Conakry destination Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s