Vincent Lambert : 15 000 euros pour un transfert à La Pitié-Salpêtrière. Le CHU de Reims ne veut pas payer.

Bonjour

L’information vient du Figaro.  À la demande des trois experts médicaux désignés par le Conseil d’État le 26 février dernier, Vincent Lambert a été transféré le 7 avril du CHU de Reims au sein du groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière. Il devrait y rester jusqu’au 11 avril. Il s’agit pour les experts de répondre avec la plus grande précision aux impossibles questions du Conseil d’Etat (1).

Le groupe hospitalier parisien est sans aucun doute le mieux équipé pour procéder aux investigations spécialisées indispensables concernant l’état de conscience du malade. Des investigations qui ne pouvaient être effectuées au CHU de Reims où Vincent Lambert est hospitalisé depuis 2008. On ajoutera que l’un des trois experts – le Pr Lionel Naccache, désigné sur proposition du Comité national d’éthique –  y exerce sa spécialité de neurologue. ». Cet expert reconnu est aussi chercheur en neurosciences cognitives au réputé Centre de recherche de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), également situé à La Pitié-Salpêtrière.

Dimension économique

Cette décision semble mettre un terme à l’hypothèse du recours aux compétences des experts du Coma Science Group du CHU de Liège dirigés par le Pr Steven Laureys. Ce sont ces experts qui avaient, en 2011, procédé à l’expertise de Vincent Lambert et conclu à un état de « conscience minimale ‘’plus’’ ». On pouvait raisonnablement supposer  que ces mêmes experts seraient sollicités, avec la même méthodologie, pour conclure quant à une possible évolution neurologique.

Le transfert de Reims à Paris fournit aussi l’occasion, pour la première fois dans cette affaire, d’évoquer la dimension économique de ce dossier. Ce transfert aura  un coût de 15.000 euros. Une somme qui  a suscité l’inquiétude des avocats du CHU de Reims. Ce dernier n’entendait pas prendre ces frais en charge dans la mesure où il s’agissait d’une conséquence d’une décision de justice. « Après des échanges avec la plus haute Cour de justice administrative, les coûts devraient finalement être pris en charge par l’État, croit savoir Le Figaro. De la même manière, les frais de déplacement et le travail effectué par les trois experts seront, au terme de la procédure, remboursés par la justice. »

Avant l’été

La dimension économique de ce dossier hors du commun avait, entre les lignes, commencé à être évoquée par les avocats du CHU de Reims lors de l’audience du Conseil d’Etat. Personne, pour l’heure n’ose encore l’aborder dans ses différentes composantes. A commencer par le coût de l’hospitalisation de Vincent Lambert. Ainsi, au-delà de ce cas, par celui des mille cinq cents personnes qui en France sont également dans un état « pauci-relationnel ». Ce silence pourrait ne pas durer.

Les trois experts devront rendre un rapport commun d’ici fin avril. En mai une procédure contradictoire se tiendra : leurs travaux seront communiqués à toutes les parties qui pourront apporter objections ou contestations. Le Conseil d’État jugera avant l’été.

A demain

(1)   La tâche de la mission fixée aux experts par le Conseil d’Etat consiste à décrire l’état clinique actuel de M. Lambert, à  se prononcer sur le caractère irréversible des lésions cérébrales dont il souffre et sur le pronostic clinique et  à déterminer s’il est en mesure de communiquer, de quelque manière que ce soit, avec son entourage. Mais elle consiste aussi à « apprécier l’existence éventuelle de signes manifestant une volonté d’interruption ou au contraire de prolongation du traitement qui le maintient en vie ». On ne peut exclure que les trois experts divergent sur une telle appréciation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s