Patrick Pelloux, 50 ans, a été fait chevalier de la Légion d’honneur

Bonjour

Beaucoup songeront à un poisson d’avril sur le retour. Il faudra pourtant s’y faire. Tout est déjà consigné sur le papier du Journal Officiel de la République française daté du 20 avril 2014. Autant dire gravé dans le marbre. Comme on peut l’ausculter ici.

Brochette

Impossible n’est plus français : le célèbre Patrick Pelloux est, depuis les dernières Pâques, chevalier de la Légion d’honneur. Une bien belle brochette.  Au grade de commandeur on trouve le Pr Bach (Jean-François, Charles), secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, professeur émérite à l’université Paris-Descartes (Officier du 15 février 2007) et le Pr. Sicard (Didier, Philippe, François), ancien chef de médecine interne à l’hôpital Cochin et président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique (Officier du 2 juillet 2008).

Ou encore  M. Touraine (Alain, Louis, Jules), sociologue, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. (Officier du 14 octobre 1993 et père de Marisol, actuelle ministre des Affaires sociales et de la Santé).

« Président fondateur d’une association »

Un peu plus bas dans l’échelle des distingués, et par ordre alphabétique :  « (…) Mme de Panafieu, née Missoffe (Françoise, Marie, Thérèse), ancienne ministre, ancienne députée de Paris (37 ans de services) ; M. Pelloux (Patrick), médecin-urgentiste, président fondateur d’une association professionnelle (27 ans de services) ;  Mme Peyrot (Madeleine), vice-présidente d’une association départementale de centres communaux d’action sociale (53 ans de services) ; M. Pham Van (Kiem), ancien combattant ; 80 ans de services (…).

Patrick Pelloux ? « Médecin urgentiste, personnalité populaire à la pointe de tous les combats concernant la santé ».  C’est ainsi que son éditeur (Robert Laffont) le présentait l’an dernier en quatrième de couverture de son dernier ouvrage consacré à la mort.

Charlie-Hebdo

Ce collaborateur de Charlie-Hebdo n’aurait peut-être pas cette distinction sans la canicule de 2003. Plus précisément sans les trompettes que lui offrirent quelques médias qui n’étaient pas en vacances. Adjoint en chef des urgences à l’hôpital Saint-Antoine de Paris (1995-2008) on le retrouve au Samu de Paris. Sanction ou promotion ? Nul ne le dira. Ni pourquoi.

Wikipédia rappelle que dès 1998 l’homme a été élu président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France (AMUHF). Il est président d’honneur du Comité Radicalement Anti-Corrida . Il intervient comme chroniqueur dans l’émission Le Magazine de la santé sur France 5. Il est (ou a été) chroniqueur au Mouv’ et chez Jean-Marc Morandini sur Europe 1.

« 27 ans de services »

Patrick Pelloux a encore réfuté les allégations affirmant qu’il était membre des Témoins de Jéhovah. C’est dire qu’il n’est pas opposé à la pratique des  transfusions sanguines. Régulièrement invité depuis des années au ministère de la Santé il y explique de quelle manière il conviendrait de défendre le service public hospitalier français. Souvent radical et tonitruant il n’est que rarement entendu. Au point où l’on en vient à imaginer qu’il pourrait être l’un des rouages de l’appareil médiatiques.

Pas de refus

Pour l’heure nul ne sait si Patrick Pelloux a demandé à être fait chevalier de la Légion d’honneur. Ni quel est le Premier ministre (Jean-Marc Ayrault ou Manuel Vals qui a officié – l’homme n’est pas sur le contingent de Marisol Touraine, ministre de la Santé). Seule certitude : ce militant de l’une des gauches extrêmes n’a pas refusé cette décoration.  Un ruban rouge récompensant  « 27 ans de services ».

A demain

6 réflexions sur “Patrick Pelloux, 50 ans, a été fait chevalier de la Légion d’honneur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s