Cigarette électronique et conflits d’intérêts : le HCSP soudoyé par les cigarettiers ?

Bonjour

La température monte, les esprits s’échauffent. Le Monde (Pascale Santi) nous révèle que l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) sur la cigarette électronique « très attendu » a été publié le mercredi 28 mai. Où ? On ne le trouve pas encore sur le site ce cette institution. La dernière mis en ligne y concerne la canicule de l’été 2014.

Que nous dit le HCSP que nous ne sachions déjà ? Il reconnaît que la cigarette électronique est une alternative à la consommation de tabac. Elle doit donc être considérée comme « un outil de réduction des risques du tabagisme, dès l’instant où le fumeur de tabac a recours à l’e-cigarette pour arrêter de fumer ». Le vapoteur est dans ce cas  « moins exposé aux goudrons, aux carcinogènes et autres produits toxiques du tabac »

Phénomène impressionnant

Rappel : la cigarette de tabac tue prématurément chaque année environ 73 000 consommateurs. Autre rappel : entre 1,1 et 1,9 million de Français ont déjà essayé la cigarette électronique. Il s’agit là d’un phénomène rapide, impressionnant et qui commence à se traduire économiquement : recul conjoint et notable des ventes de tabac et  traitements substitutifs nicotinés d’aide à l’arrêt du tabac. Voir ici dans le dernier (mai 2014) Tendances (revue de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) un bilan tabac sur dix ans.

Le HCSP  avait précisément été saisi par la présidente de la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), Danièle Jourdain-Menninger à la suite de la parution des premiers résultats de l’enquête ETINCEL-OFDT révélant que 18% des Français ont déjà essayé la cigarette électronique.

« Pourrait avoir un faible impact »

Dans son avis, le HCSP met en garde sur le risque d’entrée en addiction nicotinique des adolescents et leur détournement vers le tabagisme. Il conclut qu’il n’y a « pas d’efficacité significativement plus importante par rapport aux substituts nicotiniques ». « Pour l’heure, il n’y a pas de preuve que l’e-cigarette conduise à l’arrêt du tabac, car la majorité vapote et fume en même temps », précise François Bourdillon, président de la commission prévention du HCSP.  La cigarette électronique pourrait avoir un faible impact sur la morbidité liée au tabac si les vapoteurs continuent à en fumer simultanément. »

Que préférer : un faible impact salvateur ou le maintien de la situation actuelle ? Moins de morts prématurées ? Le statu quo ? Une progression du fléau ?

Ce sont là des questions qui apparaissent comme déplacées. En revanche le HCSP invite les établissements publics à inscrire l’interdiction du vapotage dans leur règlement intérieur. Et il  met en garde sur « le risque d’entrée en addiction nicotinique des adolescents et leur détournement vers le tabagisme ». « C’est sans doute une porte d’entrée vers le tabac », estime  François Bourdillon.

Ringardisation en marche

Une crainte qui est aux antipodes des premiers résultats présentés il y a peu  par le Pr  Bertrand Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) qui soutiennent au contraire l’hypothèse selon laquelle  la cigarette électronique est en passe de ringardiser la cigarette de tabac chez les collégiens et les adolescents. (« C’est acquis, à Paris la E-cig a ringardisé la cigarette de papy »).

Pour le HCSP le risque est au contraire dans  la « re-normalisation » du tabagisme et dans la consommation  de nicotine sous toutes ses formes. Notamment « dès lors que de puissants intérêts commerciaux s’emparent de cet outil ». On aimerait ici un peu plus d’affinement dans le calcul bénéfice-risque chez des spécialistes en charge de conseiller le gouvernement sur les grands affaires de santé publique. Paranoïaque (et/ou adepte de la théorie des complots) on en viendrait peut-être à évoquer de sordides questions de conflits d’intérêts avec les cigarettiers.

Que dira Marisol Touraine ?

Le gouvernement, précisément. Il phosphore  sur un cadre réglementaire concernant l’interdiction de la   publicité (aujourd’hui présente sur les ondes radiophoniques) et de l’usage de la cigarette électronique dans les lieux et espaces publics.

Des mesures « pourraient être annoncées » par Marisol Touraine, ministre de la Santé, à l’occasion de la journée mondiale sans tabac du samedi 31 mai. Ligne de mire : le programme national de réduction du tabagisme annoncé par François Hollande, président de la République. Objectif affiché : inverser la courbe des fumeurs de tabac avant la fin du quinquennat. Sans la e-cig ? La température monte.

A demain

2 réflexions sur “Cigarette électronique et conflits d’intérêts : le HCSP soudoyé par les cigarettiers ?

  1. Bonjour, l’avis est ENFIN en ligne. http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=419
    Et toujours les mêmes affirmations…. infirmées depuis des mois.
    « Les risques du développement de l’e-cigarette sont :
    la re-normalisation du tabac ;
    et pour les non-fumeurs, l’entrée dans la dépendance à la nicotine avec son corollaire, l’entrée dans le tabagisme. Ce risque semble particulièrement élevé chez les jeunes.
    Pour les fumeurs ayant envie d’arrêter, la consommation d’e-cigarette est un outil de réduction des risques lorsqu’il amène au sevrage.
    Pour les vapofumeurs (consommation de tabac et d’e-cigarette) de nombreuses interrogations demeurent et nous avons encore besoin d’études pour élaborer des recommandations étayées scientifiquement »
    L’avis entier (12 pages) est téléchargeable à droite
    ( ou http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20140423_ecigarettebeneficerisque.pdf )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s