Tabac : pressée par « Le Figaro », Marisol Touraine agira-t-elle suffisamment tôt ?

Bonjour

Qu’attend-elle ? La cigarette électronique a bouleversé la donne. Une révolution est en marche. Non pas celle de la fin du tabac mais celle de la fin de sa fumée mortifère. Bientôt l’addiction à la nicotine se substituera à celle du tabac industriel. Les ayatollahs le dénonceront quand les spécialistes de santé publique d’en réjouiront. e marché de la e-cig se régulera dans les espaces capitalistes. L’Etat continuera à taxer la dépendance comme il le fait de toute éternité.

Amiante

Sans doute y aura-t-il des soubresauts, des procès, des révoltes. La date n’est pas fixée mais elle viendra : on parlera un jour des fumées de tabac inhalées après combustion comme on le fait aujourd’hui de l’amiante. Une amiante dont les morts prématurées étaient, il y a trente ans encore, considérées comme le prix que la collectivité devait payer pour que les bâtiments soient isolés.

Qu’attend-elle ? Elle a raté le premier acte, parle encore de « vapoteuse », semble ne pas prendre conscience du changement de décor. Le script a pourtant changé, et la troisième saison déjà commencé. Aujourd’hui 30 mai 2014 c’est Le Figaro qui semble comme voler à son secours (article payant). Pour ceux qui n’ont pas les moyens l’AFP en diffuse l’essentiel. « Cigarettes : Touraine veut imposer les paquets neutres ». Pourquoi ce vouloir ?  La Santé n’aurait pas le pouvoir sur le Budget ?

Evin

Le Figaro parle de la prochaine « loi antitabac ». Une loi  dont Marisol Touraine présentera le texte le 17 juin prochain. Une loi qui pourrait porter le nom de Touraine comme Claude Evin laissa le sien à un texte majeur dont on n’a peut-être pas encore mesuré la portée. Des mesures radicales croit-on savoir.

. Le paquet neutre – ou générique. Une mesure déjà en application en Australie. Tous les paquets de cigarettes se ressemblent, même couleur, même police de caractère, définies par décret.  Le tout assorti de visuels plus atroces encore que ceux que l’on sait. Moins atroce, toutefois, qu’une visite dans certains espaces hospitaliers ou certaines chambres mortuaires.

. Interdiction de la cigarette électronique. Le Figaro croit savoir que  Marisol Touraine souhaiterait l’interdire purement et simplement dans les lieux publics. Pourquoi ? La ministre de la Santé redouterait de voir l’addiction à la nicotine se développer, notamment chez les jeunes, par le truchement  des e-cigarettes. C’est ici ne rien connaître à la réalité présente des collèges et lycées.

. Contre les cigarettiers. Marisol Touraine  souhaiterait permettre des actions collectives en justice  des victimes du tabac. Mais qui sait jusqu’où pourraient aller de telles actions ?

Incohérence

Tout ceci ne fait pas une loi. Du moins pas une loi à laquelle un nom reste attaché. Cet ensemble incohérent  ne permettra pas d’atteindre l’inversion de la courbe de consommation de tabac dont elle est chargée par le président de la République. Plus de 30% des Français fument du tabac. La proportion est passée sous les 20% en Grande-Bretagne. La cigarette électronique est là qui bouleverse la donne. Qu’attend Marisol Touraine pour agir utilement ? Le dira-t-elle avant le 17 juin (1) ?

A demain

(1) Dans une déclaration faite à l’AFP le ministère de la Santé a vite réagi aux informations du Figaro pour dire qu’il « ne les confirmait pas». En ajoutant : « Le ministère travaille, dans la concertation, sur de nombreuses pistes d’amélioration de la santé des Français dans tous les domaines, y compris la lutte contre le tabagisme.

« Nous n’en sommes pas du tout au stade des décisions et aucune de ces pistes de réflexion n’est privilégiée, même si toutes sont examinées ».

Marisol Touraine dévoilera le 17 juin « les grandes orientations » d’un projet de loi sur la santé, qui sera présenté ensuite « à l’automne ».

 

 

2 réflexions sur “Tabac : pressée par « Le Figaro », Marisol Touraine agira-t-elle suffisamment tôt ?

  1. Laisser entendre que le HCSP est soudoyé par les cigarettiers simplement parce qu’il ne pense pas comme vous est lamentable, minable et indigne de vous.

    au nom de l’Alliance
    Yves BUR, ancien député ,
    Président de l’Alliance contre le tabac

    • Cher Yves Bur,
      Chère Alliance,

      « Lamentable », »minable » et « indigne » sont des mots d’une particulière gravité. Pourquoi tant de violence ?

      Je soulignais le fait que pour le HCSP le risque majeur de la e-cigarette est dans la « re-normalisation » du tabagisme et dans la consommation de nicotine sous toutes ses formes. J’ajoutais que l’on aurait aimé « un peu plus d’affinement dans le calcul bénéfice-risque chez des spécialistes en charge de conseiller le gouvernement sur les grands affaires de santé publique ».

      Et j’ajoutais: « Paranoïaque (et/ou adepte de la théorie des complots) on en viendrait peut-être à évoquer de sordides questions de conflits d’intérêts avec les cigarettiers ».

      Je conclus de votre commentaire que vous ne tenez compte pas compte ici du mode conditionnel. Je conclus aussi que vous n’avez pas saisi le ton humoristique de cette dernière phrase. Ce dont je suis navré. Il est vrai que, d’une manière générale, l’humour n’est guère pratiqué chez les adversaires des cigarettiers. Ce qui est bien dommage: cet état de fait nuit à l’efficacité de leur action. Sans rancune ?

      Bien cordialement

      J.-Y. N.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s