Les paris sont ouverts : à partir de quand les médecins français soigneront-ils gratis ?

Bonjour

La palme du scoop revient aujourd’hui au Parisien. Il nous révèle ce qui devrait, si tout va bien, être annoncé demain par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé : les « orientations » de la nouvelle et future « loi de santé publique ». Dans le désordre : des « codes couleurs sur les aliments », une « parcours éducatif santé à l’école », une expérimentation des salles de shoot » et le report de la neutralité des paquets de cigarettes.  Autant d’éléments qui ne semblent pas, à eux seuls, constituer un corpus structurant. Attendons.

En découdre 

Reste la grande affaire du tiers payant. « On ne paiera bientôt plus chez le médecin » annonce, en Une, Le Parisien. On y explique, une nouvelle fois que la mesure du tiers payant existe déjà dans de  nombreux pays (Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Israël, Japon, Canada). Ce qui ne signifie pas toujours l’absence totale de versement d’argent. Et ce qui n’est pas équivalent avec l’abandon du paiement à l’acte.

Marisol Touraine s’attend-elle à un bras de fer ? « Si la ministre l’impose nous entrerons en conflit » prévient le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF. « Nous sommes opposés à la généralisation du tiers payant depuis le début. Les médecins n’en veulent pas. Si la ministre nous en impose (sic) nous entrerons en conflit ouvert » annonce-t-il.  Ce qui ne signifie nullement que la CSMF remette en cause le tiers payant social (CMU, CMU-C, AME) qui est « une bonne chose ».

Psychanalystes et pharmaciens

Dr Ortiz : « Transformer la carte Vitale en carte de paiement c’est déresponsabiliser le patient, c’est banaliser l’acte médical qui deviendra un service et un dû, avec le risque de surconsommation. La gratuité induit des comportements différents. (…) Je n’ai pas envie que mon acte n’ait aucune valeur. C’est une question de respect du médecin. »

On peut aussi le dire autrement : le versement direct d’argent au médecin par son patient a-t-il une valeur thérapeutique ? On sait à peu près ce que pensent les psychanalystes, eux qui ne connaissent guère le tiers payant (sauf chez leur pharmacien). On ignore ce qu’en pensent les généralistes  du secteur 1 et leurs riches confrères du secteur 2 ou du secteur privé à l’hôpital public.

Modestie des revenus

Marisol Touraine, ministre de la Santé ne s’est jamais véritablement exprimée sur la question. Révélant sa volonté de généraliser le tiers payant elle s’était bornée à déclarer ceci à Libération en septembre 2013 (voir ici) :

« D’ici à 2017, quand vous irez voir votre médecin, vous n’aurez plus à avancer le prix de la consultation, comme c’est déjà le cas en pharmacie. Nous allons commencer par une première étape, en direction des bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé : dès la fin de l’année prochaine, le tiers payant sera ainsi possible pour les ménages aux revenus modestes. »

Argent-soignant

Il ne serait pas inutile que la ministre aille un peu plus loin, demain devant la presse, dans sa vision des choses concernant l’impact de la gratuité (apparente) de l’acte sur sa  dimension thérapeutique. La valeur d’un acte médical est-elle réductible à la transaction financière qui l’accompagne ? L’argent est-il soignant ? C’est une dimension originale pour une vieille question.

Il y a là une dimension intellectuelle et économique qui n’est ni sans intérêt ni sans conséquences pratiques. Tout ce que goûtent fort, en général, les femmes et les hommes politiques.

A demain

Une réflexion sur “Les paris sont ouverts : à partir de quand les médecins français soigneront-ils gratis ?

  1. Comme à l’accoutumée, on entend beaucoup de promesses et de réformes avancées mais il faudra attendre et voir avant de s’exprimer sur le sujet..pour ma part, je n’y crois que peu (pour ne pas dire pas!)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s