« La génétique est-elle inhumaine ? » Voici les réponses d’Arnold Munnich (et du Lévitique)

Bonjour

Nous ne lisons pas assez les revues pour intellectuels. A commencer par Esprit. Fort heureusement  il n’est jamais trop tard pour se faire pardonner. Plongeons dans le numéro de juillet 2014. Il vaut ses 20 euros, avec son dossier sur la médecine et ses prophéties à hauts risques. On parle ici, bien évidemment, de génétique et des généticiens. Le dossier d’Esprit (1) se termine avec l’un des plus curieux des généticiens contemporains : : Arnold Munnich, 64 ans.

Disciple du grand Jean Frézal  le Pr Munnich est le fondateur –directeur du département de génétique de l’hôpital universitaire Necker-Enfants malades. Un monument de la génétique appliquée à la clinique et à la thérapeutique. Et un bâtiment « Imagine » qui gagne étrangement sur notre futur, à l’angle de la rue Falguière et du boulevard  du  Montparnasse. Prestigieux « Imagine » qui vient d’être inauguré dans une semi-clandestinité (2).

Nicolas Sarkozy

Entre 2007 et 2012 le Pr Munnich fut le conseiller (recherche et santé) du président de la République Nicolas Sarkozy. Un hasard de rencontre disait-on, bien plus que des convictions politiques. Il ne fit guère parler de lui. D’une manière générale on n’entend peu parler Arnold Munnich dans les médias. Il est ici l’exact opposé d’un autre généticien conseiller des princes depuis Cochin et devenu philosophe. Un professeur qui fait désormais profession de parcourir la France.

Dans Esprit Arnold Munnich commence fort :

« Ne va point colportant le mal parmi les tiens ; ne sois pas indifférent devant le sang de ton prochain. » Lévitique (19,16)

Prédiction-malédiction

Pour lui l’expression médecine prédictive est « vide de sens ». Nul n’y a recours à Necker où son équipe reçoit chaque année vingt mille enfants atteints de maladies génétiques. D’abord parce que « prédire rime avec médire » et que « la prédiction est une forme de malédiction ». Le médecin n’est pas devin ni le praticien cartomancien. Ce qui n’interdit pas au généticien d’être un ambitieux. En 2014 son ambition est de « nommer le mal ». Il lui faut « dire à ses patients de quoi il souffrent ». Et ce  n’est le cas qu’une fois sur quatre. Comment prophétiser (pronostiquer) quand on ne sait pas nommer ? Autant faire une croix sur son orgueil. Et citer (croit-il) Gaston Bachelard (« Le doute, c’est le tribut dû à l’espoir »).

Arnold Munnich : « Je vois tant de couples brisés par des paroles meurtrières, prononcées à la sauvette dans un couloir … Des paroles donnant l’enfant pour perdu, pour condamné à brève échéance. Comme un coup de fusil à bout portant. Paroles inconsidérée, de surcroît démenties par la vie ».

Il ne donnera pas le nom des Diafoirus qui ne ratent pas les enfants dans les couloirs hospitaliers. La confraternité, sans doute. Le refus de colporter le mal et l’inhumanité.

Chromatine et GPA

On lira la suite dans Esprit. Il y est question d’épigénétique, de tests prédictifs et de compagnies d’assurances. D’ADN et de Seconde Guerre mondiale. De chromatine et de mucoviscidose. De myopathies et de Kant. On n’y trouvera pas les questions que l’on attendait et les réponses d²’Arnold Munnich sur les conséquences pratiques des certitudes actuelles de la génétique humaine. A commencer par celles sur le diagnostic génétique  pré-implantatoire (DPI) et le tri des embryons sur des critères génétiques de certitude ou de simples prédispositions. Pourquoi ?

On ferme Esprit et on retrouve soudain Arnold Munnich dans Le Figaro (3 juillet). Pleine page. Précision du Figaro : « Arnold Munnich s’exprime très rarement ». Les lecteurs du Figaro ne sauront pas que l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy s’exprime aussi, au même instant, dans les colonnes d’Esprit. Du moins ceux qui ne lisent pas fidèlement la revue créée en 1932 par Emmanuel Mounier.

Le quotidien de Serge Dassault (Vincent Trémolet de Villers) ne tourne pas autour du pot : que pense le médecin-généticien des affaires Lambert et Bonnemaison, de l’euthanasie et de la loi Leonetti, de la grossesse pour autrui …

La poursuite du vent

Le Pr Munnich esquive. On ne le relance pas. Rien sur le DPI. Pourquoi ? Arnold Munnich cite le Lévitique « Et ton frère vivra avec toi » (25,36). Rappelle l’Allemagne nazie. C’est à peine s’il dira son opposition à la loi actuelle sur le « mariage pour tous » et à celle autorisant la recherche sur l’embryon humain. Sur la GPA il montre ses contradictions : non si elle est sociétale (couples homosexuels, célibataires) oui si elle est médicale (absence d’utérus par malformation congénitale, par cancer, par intoxication maternelle) : « Il n’y a pas d’autre alternative que celle d’une GPA à l’étranger ; sauf à renoncer au rêve d’avoir un enfant ».

La loi est dure, malheur à qui l’assouplira ? Sans doute. Comment parler de soi ? Dans Esprit le généticien cite L’Ecclésiaste :

« J’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie : j’ai compris que cela aussi c’est la poursuite du vent. Car avec beaucoup de sagesse, on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur. » (1,17-18)

Le vent ? A l’angle de la rue Falguière et du boulevard du Montparnasse il vient de l’Atlantique. On peine parfois à le suivre.

A demain

(1)  Le dossier d’Esprit comporte six articles balayant « le pari hasardeux de la médecine prédictive ». On soulignera celui sur les conséquences de la démocratisation des tests génétiques sur les marchés d’assurance-santé : « Quelles assurances face aux nouveaux risques » de David Bardey et Philippe De Donder (Toulouse School of Economics, CNRS)

(2)  Arnold Munnich observe amèrement l’étrange absence, à cette inauguration, des représentants de  toutes ses tutelles : Marisol Touraine, ministre  de la Santé, Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à la recherche, et Martin Hirsch directeur général de l’AP-HP. Sans oublier Yves Lévy nouveau président de l’Inserm.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s