Gammy, trisomique né d’une mère porteuse thaïlandaise: ses « parents » n’en veulent plus

Bonjour

C’est une histoire moderne et monstrueuse. Un histoire de GPA. Elle est rapportée par la BBC, un media qui a décidemment le chic pour débusquer de belles affaires d’actualité que la plupart des médias français ne veulent pas voir. Aujourd’hui l’affaire est celle d’un bébé avec le syndrome de Down laissé à sa mère porteuse (thaïlandaise) biologique par un couple australien.

Agé de six mois l’enfant se prénomme Gammy. Il souffre en outre d’une malformation cardiaque et son état de santé nécessite une intervention chirurgicale d’urgence.

Génétiquement malsain

L’enfant a été laissé à Pattaramon Chanbua, sa mère biologique, le couple demandeur n’ayant été intéressé que par la jumelle, a priori génétiquement saine. Mrs Pattaramon a été payée 15,000 dollars (£9,000) pour devenir une mere porteuse. L’identité du couple australien n’est pas (encore) connue. La mère porteuse a su au quatrième mois de grossesse que le fœtus (« son » fœtus ?) était trisomique. Le couple acheteur lui a alors demandé d’avorter. Elle a refusé arguant que l’avortement était incompatible avec ses croyances bouddhistes. Et un avocat des parents soutiendra qu’elle est la seule et unique responsable de la trisomie de Gammy.

Campagne en ligne

Mrs Pattaramon (21 ans, déjà mère de deux enfants) n’a pas les moyens financiers qui permettraient de réaliser l’intervention chirurgicale (voir ici) Elle avait imaginé que les 15 000 dollars lui permettraient d’éduquer correctement ses enfants. Fort des images de l’enfant trisomique non désiré le journal thaïlandais Thai Rath  (un million d’exemplaires par jour) a publié l’histoire de et une campagne en ligne (voir ici ABC News) a été mise en place. Objectif:  recueillir des fonds destinés à réaliser l’intervention cardiaque sans laquelle l’enfant est à court terme condamné. Des centaines de personnes se sont manifestées et plus de 120 000 dollars ont été récoltés ; il en faut150 000.

#HopeForGammy.

Il y a aussi les réseaux sociaux #HopeForGammy. Mrs Pattaramon  peut ainsi compter sur des dizaines de messages de soutien pour estropié et sa mère ainsi que sur la volonté exprimée par celles et ceux qui entendent faire payer (humilier serait plus juste) le couple australien qualifié (au mieux) d’ « égoïste » et de « sans cœur ». Un porte-parole du ministère australien des Affaires étrangères  a fait savoir qu’il était «préoccupé» et qu’il était en consultation avec les autorités thaïlandaises sur les questions de maternité de substitution.  Tares Krassanairawiwong, fonctionnaire du ministère thaïlandais  de la Santé, a déclaré que la GPA avec rémunération  était illégale en Thaïlande.

C’est une histoire moderne et monstrueuse. On aimerait qu’elle soit commentée par celles et ceux qui, en France, réclament la légalisation de la pratique de la GPA. Comme Mme Irène Théry. Mais c’est sans doute, bien trop leur demander.

A demain

2 réflexions sur “Gammy, trisomique né d’une mère porteuse thaïlandaise: ses « parents » n’en veulent plus

  1. C’est en effet une histoire emblématique, et bien complexe manifestement, puisqu’il s’y mêle le dépistage, la religion … On peut en déduire au minimum que le « contrat » initial entre les deux parties aurait dû anticiper cette situation et préciser les droits et obligations de chacun si le cas se présentait. N’empêche que les « acheteurs » font preuve de bien peu d’éthique en refusant d’assumer la responsabilité de l’enfant qui est né et qui est bien le leur génétiquement. Qu’auraient-ils fait si le dépistage du 4° mois avait été négatif ?

Répondre à bluerhap Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s