Vapoter en liberté sur son lieu de travail : mais où en est donc le gouvernement sur ce sujet ?

Bonjour

Ces lignes datent de six mois :

« Au total 66 000 décès par an sont imputables au tabac en France dont 44 000 par cancer. Face à ces enjeux, il est indispensable d’utiliser tous les leviers reconnus efficaces dans une politique globale et ambitieuse. Ainsi, le Plan lance le Programme national de réduction du tabagisme qui aura pour objectif une réduction d’un tiers de la prévalence du tabagisme quotidien dans la population adulte pour atteindre une prévalence de 22 % de fumeurs d’ici la fin du Plan. Cet effort mettra la France en situation de passer sous la barre des 20 % de fumeurs dans les 10 ans et pourra ainsi sauver près de 15 000 vies chaque année. »

« Avant l’été [2014] »

Elles figurent dans le très officiel « Plan Cancer 2014-2019 » . Ce Plan a été présenté en grande pompe à la presse le 4 février dernier par François Hollande. Le président de la République annonçait que ce « Programme national de réduction du tabagisme » (PNRT) serait détaillé « avant l’été » par Marisol Touraine, ministre de la Santé. Maître d’œuvre : la Direction générale de la Santé.

Quelle politique ?

Aujourd’hui, 18 août le gouvernement est à nouveau au travail. La question redevient donc d’actualité. Avec cette épine centrale profondément irritative qu’est la cigarette électronique. Quel statut ? Quelles limites ? Quelles nouvelles taxes ? En un mot : quelle politique ?

La ministre de la Santé ne pourra pas indéfiniment botter en touche. Chaque mois perdu constitue un danger supplémentaire, comme en témoigne la dernière publication scientifique sur le sujet (« E-cigarette : continuer à s’y opposer devient politiquement de plus en plus risqué »).

« Bien-être de l’Homme au travail » 

C’est dans ce contexte que s’inscrit la dernière initiative de l’ « Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarettes Electroniques » (Aiduce). Son président, Brice Lepoutre, vient de nous transmettre la lettre datée du 18 août qu’il vient d’adresser à l’INRS. On peut en trouver une copie ici.

 On connaît mal « l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles »  (INRS) ? Il  a pour mission (depuis plus de soixante ans) « de préserver la santé et la sécurité et promouvoir le bien-être de l’Homme au travail ». Il apporte « expertise, information, formation et assistance à tous les acteurs de la prévention ». Il conduit également des programmes d’études et de recherche sur les risques professionnels ».

 Se mettre au parfum

Or l’INRS ne semble pas au parfum de ce qui se passe au chapitre de la cigarette électronique. Sa position (affichée dans son document QR75 sur son utilisation au travail) date de plus de deux ans et n’a jamais été révisée. Deux ans ? Cela fait beaucoup pour un contexte en évolution permanente et un sujet majeur de santé publique.

 L’Aiduce estime qu’il est temps, pour l’INRS, de se réveiller et de corriger sa copie. Il lui conseille notamment deux lectures d’importance (1). L’INRS accusera-t-il réception ? Quand ?  Et quand pour les détails du Plan qui visera à passer, en France, sous la barre des 20% de fumeurs de tabac ? 

A demain

(1) “ Electronic cigarettes: review of use, content, safety, effects on smokers and potential for harm and benefit”. Hajek P, Etter J-F, Benowitz N, et al. :http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/add.12659/full et ‘’Safety evaluation and risk assessment of electronic cigarettes as tobacco cigarette substitutes: a systematic review’’. Farsalinos KE, Polosa R. T :http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4110871/pdf/10.1177_2042098614524430.pdf)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s