Vapoteurs interdits au centre anti-addictions de Saint-Galmier (Loire)

 Bonjour

On n’écoute pas assez les vapoteurs. Prenons le cas de Laurent Piaget. Sa mésaventure date de juillet. Cela se passe au Centre Mutualiste d’Addictologie de Saint-Galmier (1) dans le beau département de la Loire.

Ecoutons M. Piaget. « Vendredi à midi j’ai été mis a la porte car j’ai vapoté à l’intérieur de l’établissement et que le règlement n’autorise le vapotage qu’uniquement à l’extérieur, avec les autres fumeurs. L’argument avancé est que vapoter à l’intérieur gêne les fumeurs et augmente leur envie d’en griller une, on croit rêver… (…) ayant découvert la cigarette électronique depuis novembre dernier, je n’avais pas touché une cigarette depuis longtemps… las de me faire réprimander, je suis sorti, avec les autres personnes du groupe, et je me suis remis a fumer, doucement, une à l’occasion, au début, mais en trois jours, je me suis aperçu que j’avais vidé un demi pot de tabac… »

Infarctus

Les antécédents ? « Pour faire court, disons qu’avant tout ça, il y a eu deux plans sociaux, une mutation vers Lyon, une désocialisation qui a conduit à l’alcoolisme… Bref, le 10 janvier 2014, vers 8 h du mat, pris d’une violente douleur à la poitrine, je vais chez mon docteur a 50 m de chez moi, pompiers, urgences, infarctus… je suis donc tout le programme de remise en forme cardiaque. Avec ma cigarette électronique et sans remontrances. Tout comme, avant, au service des soins intensifs cardiaques. Ils étaient ravis que j’aie ce substitut. Tout comme mon pneumologue qui s’étonne des nouveaux résultats, après environ trois mois de vapotage.

Alcool aidant

Des précisions sur l’incident ? « Ce vendredi là, donc, au CMA, rendez-vous prévu avec le médecin, (je traîne quelques pathologies que j’ai pas trop soignées, l’alcool aidant)… Et là, elle m’annonce que par mon attitude, j’ai ‘’dépassé le cadre’’ et que par conséquent je devais quitter le centre dans la demi-heure… je demande à voir le directeur, qui est trop occupé, et  qui part en vacance cet après midi dixit la secrétaire… »

Et maintenant ? « Depuis, en plus de lutter contre mon addiction a l’alcool, je lutte pour ne pas en griller une de temps en temps. Seul, et sans suivi médical depuis ce fameux vendredi matin, bien sûr. »

Pratiques inacceptables

Pourquoi parler à visage découvert ? « J’aimerais que mon histoire serve un peu à faire bouger les lignes, c’est pourquoi je vous envoie ce mail, afin que vous m’aidiez à mettre en lumière ce genre de pratiques inacceptables. Je précise également que je n’ai pas peur que mon nom et mon addiction soient publiés.

Ces lignes ont été adressées par mail à l’ « Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarettes Electroniques » (Aiduce), association dont M. Piaget est adhérent. « Nous avons appelé ce correspondant pour essayer de l’aider, nous a précisé Brice Lepoutre, président. Mais nous n’avons malheureusement pas pu aller bien loin. Les portes du standard du CMA sont inviolables pour une vulgaire association comme la nôtre…. »

Mails d’insultes

L’Aiduce a transmis ce mail aux responsables du Réseau de Prévention des Addictions (Respadd). « Ils nous ont remercié pour ce témoignage qui leur sera d’une grande aide pour faire avancer le débat sur la e-cigarette » précise M. Lepoutre. Nous avons hésité à médiatiser ce témoignage – crainte que des vapoteurs nerveux envoient en masse des mails d’insultes au CMA, ce qui aurait sûrement encore moins aidé Mr Piaget, bien qu’il nous ait redit au téléphone qu’il était volontaire pour que l’on se serve de lui comme d’un exemple de ce qui n’allait pas aujourd’hui dans le système. »

Mr Piaget nous a confirmé tout cela et redit son volontariat. Il n’a plus de contacts avec le CMA de Saint-Galmier.

Tabac et allaitement

« Nous avons d’autres remontées, ajoute M. Lepoutre. L’une nous a scotché, dans la série faire peur. Une vapoteuse  depuis plus d’un an qui ne touchait plus au tabac, est redevenu fumeuse après avoir accouché. A l’hôpital, on lui a demandé de reprendre le tabac plutôt que de vapoter car en allaitant elle allait passer au bébé des substances beaucoup plus dangereuse qu’avec le tabac. Le monde marche sur la tête.»

 Aiduce redoute une rentrée houleuse sur le front de l’acceptation de la cigarette électronique. « L’Office français de prévention du tabagisme (OFT) change son fusil d’épaule et dans les derniers débats radiophoniques que nous avons eu la semaine dernière leurs phrases-clefs étaient ‘’je ne peux pas dire que c’est moins dangereux que le tabac’’, ‘’ça l’est peut-être plus’’, ‘’le vapotage devient un geste mondain que les non-fumeurs pratiquent, etc. »

Nous n’avons pas pu joindre le CMA de Saint-Galmier. Le ministère de la santé ne parle plus. Mais M. Piaget  nous a dit avoir arrêté le tabac. Grâce au vapotage. On n’écoute pas assez les vapoteurs.

A demain

(1) Il s’agit d’un établissement de santé géré par la Mutualité Française. Il est situé sur la commune de Saint-Galmier non loin de la célèbre source Badoit.  C’est un établissement privé à but non lucratif. Ce CMA dispose de 51 lits et accueille des adultes (hommes ou femmes) souffrant d’une (ou plusieurs) addiction(s) liée(s) à l’utilisation de substances psycho-actives (alcool, tabac, cannabis, opiacés, stimulants etc…) et/ou à la répétition incontrôlable de comportements (alimentation, jeux, vols etc…).

Explications : « Dans la perspective de se redynamiser pour un nouveau projet de vie sans addiction et d’organiser le suivi thérapeutique ultérieur le plus approprié, cette étape de soins en institution doit correspondre à un objectif réalisable en cinq semaines qui s’élabore entre le patient, son médecin « adresseur » et le CMA. Notre projet thérapeutique est fondé sur la «psychothérapie institutionnelle» favorisant l’élaboration personnelle de chacun dans le partage de la vie de groupe, les consultations individuelles et le programme thérapeutique privilégiant deux dimensions: la maison de « re-peau » pour se réapproprier sa démarche de soins avec des thérapies psycho-corporelles et d’expression ; la cure de « re-goût » pour ré-investir des activités, des façons de se soigner, des projets etc.. L’équipe soignante comprend une trentaine de personnes formées pour la plupart en addictologie (médecins, psychiatre, psychologues, infirmiers, aides médico-psychologiques,, animateurs sport et art, ASL, personnels administratifs etc.).» 

2 réflexions sur “Vapoteurs interdits au centre anti-addictions de Saint-Galmier (Loire)

  1. Louis Jeannin Réseau Prévention Tabac de Côte d’Or
    contact@rpt21.fr http://www.rpt21.fr

    En dehors de la perte de chance, majeure, de Laurent Piaget, fermement engagé, semble-t-il, dans un programme de restructuration de sa personnalité dans un centre spécialisé, cette histoire est exemplaire des méfaits de l’ignorance:
    Une structure médicale qui possède une équipe de professionnels de santé de trente personnes spécialisées dans les addictions ne sait pas que la cigarette électronique permet à nombre de fumeurs de sortir de leur tabagisme, là où les prises en charge conventionnelles ont échoué
    Une confiance aveugle vis-à-vis des autorités « officielles » telles que les instances Européennes, et leurs Directives, votées en février dernier après des débats houleux, opaques, Directives scientifiquement controversées, émises sous la pression reconnue des lobbies du tabac; des « normes » de l’OMS sur la toxicité de la nicotine totalement erronées et unanimement dénoncées
    Des débats, surtout radiophoniques ou télévisés, mis sur pied en fonction de leur retombée médiatique espérée, amenant à embrouiller suffisamment l’auditeur frustré pour qu’aucune conclusion claire ne puisse être tirée, entretenant ainsi le doute sur l’innocuité
    Des cigarettiers qui se régalent, et qui savent depuis très longtemps que c’est effectivement leur arme la plus efficace: « Doubt is our product »…
    Alors que tant de preuves sont maintenant accumulées, montrant que la e-cigarette peut sauver des vies…Oui, l’ignorance est vraiment coupable!
    http://www.latimes.com/business/la-fi-hiltzik-20140307-column.html#axzz2vdthQum3&page=1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s