Ebola : « The Lancet » rappelle au monde ce qui est éthique et ce qui ne l’est pas.

Bonjour

Document urgent « pour diffusion immédiate ». Ebola resource centre . Il nous est adressé de Londres par Caroline Brogan (Media Relations Assistant. The Lancet journals). Voici ce texte. C’est, pour le dire simplement, un rappel au règlement éthique. C’est aussi, ne soyons pas naïfs, la poursuite d’un beau bras de fer transatlantique avec The New England Journal of Medicine. A l’Américain la science qui avance. A l’Anglais la dimension éthique – sans nullement oublier la médecine et ceux qui la servent (1).

L’OMS taclée

Auteurs du Lancet : deux bioéthiciens : le Pr Ezekiel J. Emanuel (Université de Pennsylvanie, Philadelphie) et  le  Dr Annette Rid (King’s College, London). (Toujours aucune voix française sur la scène internationale….). Ce texte sonne en  contrepoint  au feu vert « éthique » donné par l’OMS à l’usage de substances non autorisées sur le sol africain. Une OMS joliment taclée par les auteurs qui observent qu’aucun représentant des pays touchés ne faisait partie du groupe « éthique » de l’OMS.

 Randomiser

Le texte, architecturé, du Pr Emanuel et du Dr Rid peut être simplement résumé en trois points.

1 Les chercheurs et les autorités sanitaires doivent veiller à ce que les médicaments expérimentaux pour traiter l’infection par le virus Ebola sont distribués de façon équitable, et dans le cadre d’essais contrôlés randomisés définis et mis en œuvre avec toutes les parties concernées.

 2 Les patients sélectionnés pour recevoir ces médicaments ne doivent en aucun cas profiter de passe-droits. A commencer par les professionnels de santé.

 3 Le nombre limité de médicaments expérimentaux et la très faible probabilité qu’ils soient efficaces et sans danger la priorité demeure les mesures de confinement des personnes infectées et des populations touchées.

 Aggraver l’état des malades

 Dr Annette Rid : «Moins de moins de 10% des candidats- médicaments en sont au stade des essais pré-cliniques.  Bien que prometteurs chez les primates non-humains, il n’ya aucune raison de croire que les interventions expérimentales sur Ebola auront plus de succès. En d’autres termes, il est plus que probable que les interventions n’amélioreront pas l’état des patients. Ils pourraient même les affaiblir dans leur combat une maladie mortelle. Les traitements et les vaccins expérimentaux contre Ebola ne devraient être mis en œuvre que dans des dans des essais cliniques, et si ces essais sont effectués, ils devront répondre aux  principes éthiques de la recherche scientifique et médicale. »

 Relever le défi

Pr Ezekiel J. Emanuel : « Maintenant que la riposte mondiale à l’épidémie d’Ebola se met en place, la communauté internationale doit mettre davantage l’accent sur ​​le renforcement des systèmes de santé et les infrastructures, et moins sur des traitements expérimentaux. L’adoption de mesures de confinement et le renforcement des les systèmes et des infrastructures de santé constitue le moyen le plus efficace pour lutter contre cette épidémie et pour en prévenir de futures. La communauté internationale doit maintenant montrer qu’elle peut relever le défi de cette urgence de santé publique et faire l’apprentissage des luttes contre Ebola comme contre d’autres épidémies. »

A demain

(1) The Lancet annonce à cette occasion la création d’un site spécialisé (libre d’accès) qui hébergera et offrira en ligne toutes les nouvelles informations sur Ebola (Lancet et Cell Press). Ce site s’adresse aux cliniciens, aux professionnels de la santé publique, et à toutes les personnes qui ont besoin d’avoir connaissance des derniers développements scientifiques et médicaux de la recherche sur l’épidémie d’Ebola. En voici l’adresse :  Ebola resource centre 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s