Ebola: sa présence vient d’être confirmée en RDC. Que faut-il en penser ?

Bonjour

Au moment où le premier malade anglais atteint était rapatrié à Londres dans un avion de la RAF hautement sécurisé, le ministre de la Santé de la République démocratique du Congo (RDC) confirmait, dimanche 24 août, la présence du virus Ebola dans la province de l’Equateur, dans le nord-ouest du pays. « Après les analyses de huit échantillons prélevés sur le terrain, l’Institut national de recherche biomédical (INRB), vient de confirmer que deux échantillons sont positifs au virus Ebola », vient de déclarer Félix Kabange Numbi.

Le ministre parlait des échantillons prélevés sur des personnes présentant les symptômes d’une  fièvre hémorragique – une bouffée épidémique qui a, officiellement, fait treize morts depuis le 11 août dans cette province. Il a ajouté que tests « plus poussés » sont en cours. Il a aussi, officiellement, expliqué qu’il s’agissait ici de la « septième [épidémie d’Ebola] en RDC ». Ce virus y a  été isolé (puis identifié) lors d’une épidémie observée en 1976. La RDC se nommait alors le Zaïre.

Afrique ébolisée

Pour l’heure pays le Dr Kabange est formel : cette épidémie n’a selon lui, « aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l’Ouest ». « L’expérience acquise lors des six précédentes épidémies d’Ebola sera mise à contribution pour contenir cette maladie », a encore affirmé le ministre, assurant que l’épidémie était « circonscrite au secteur de Jera », soit à plus de 1 200 km au nord-est de Kinshasa. Quels sont les examens en cours dont parle le ministre? Est-on certains que les différences structurelles sont telles qu’elles permettent d’exclure toute forme de parenté immédiate ? 

Une nouvelle fois c’est la virologie moléculaire qui nous donnera -bientôt,le la de l’affaire. Sera-t-elle entendue ?Ou faut-il redouter que les mouvements de stigmatisation, directe ou indirecte, qui affectent aujourd’hui l’Afrique de l’Ouest ébolisée,  trouveront, dans ce phénomène, une matière à prospérer ?

A demain

PS:  Un expert de l’Organisation mondiale de la santé a pour la première fois contracté le virus en Sierra Leone, a annoncé l’OMS le 24 août. Selon un porte-parole de l’OMS à Genève, il s’agit d’un expert en épidémiologie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s