Alcool : endormi sur les rails, il meurt sous le TER Brioude -Clermont

Bonjour

La justice ira-t-elle jusqu’à rechercher les « complices » ? Le dimanche 24 août un homme assoupi sur une voie ferrée a été mortellement percuté par le premier TER Brioude – Clermont-Ferrand. Une autopsie devait être pratiquée lundi 25 août, a-t-on appris de source policière. Circulant à 77 km/heure, le TER en provenance de Brioude « n’a pas pu s’arrêter pour éviter la victime ».  « Après l’impact, il a encore parcouru 150 mètres sur cette portion de chemin de fer, situé à 600 mètres de la gare de Clermont-Ferrand » ont indiqué les policiers

A proximité de son domicile

« Trois minutes avant d’atteindre la gare de Clermont-Ferrand, hier matin, le train venant de Brioude a percuté un homme qui, vraisemblablement, dormait le long des rails, au niveau du collège de l’Oradou, à Clermont-Ferrand, explique La Montagne (Jean-Baptiste Ledys). Le TER n’a pas pu s’arrêter pour éviter l’obstacle. À cet endroit du parcours, les rails sont situés sur un haut talus, ceinturé tout le long par des grillages, rendant l’accès difficile. Selon les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme qui rentrait d’une soirée alcoolisée aurait longé les rails à proximité de son domicile et se serait endormi sous l’effet de l’alcool. »

Originaire du Finistère

Selon les enquêteurs, la victime serait âgée de 28 ans, originaire du Finistère et revenait d’une ‘’soirée’’. « Alcoolisé, selon les témoignages recueillis par les policiers, le jeune homme aurait quitté une fête d’anniversaire rue de la Cartoucherie à 7 heures du matin, avec l’intention de rentrer chez lui, précise La Montagne.  Pour retrouver son chemin ou pour prendre au plus court, il a certainement commis l’imprudence de longer les rails de chemin de fer, qui passent à proximité de son domicile. Sans doute fatigué, il était endormi quand le TER est arrivé, selon les premiers éléments de l’enquête. »

La victime, qui ne portait pas de papiers d’identité, a été identifiée grâce à son téléphone portable et son profil Facebook. Identifié par son « profil » et ses « contacts » A l’image de notre époque. Quant au corps, il sera autopsié à l’Institut médico-légal de Clermont-Ferrand. Aucune surprise à attendre.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s