« Sex and back pain », ou quand Le Figaro revisite nos positions

Bonjour

Cette semaine, c’est The Economist qui emporte la palme du meilleur titre  avec « Assume the position ». Un petit accessit au Figaro – plus lourd, moins elliptique avec son « Kama Sutra scientifique pour lombalgiques ».

En langage scientifique international cela donne « Male Spine Motion During Coitus: Implications for the Low Back Pain Patient » L’affaire fait sourire ? Elle peut faire hurler. Et chacun (ou presque) sait à quelle point elle peut être fréquemment retrouvée. On murmure qu’un Français sur six ayant dépassé la puberté serait concerné – avec une forte prédominance masculine.

Cuillères (petites)

Cette question  est au cœur  d’une publication originale dans Spine (l’abstract est icila publication complète ici). Le travail a été dirigé par le Pr Stuart M. McGill (Spine Biomechanics Laboratory, Department of Kinesiology, University of Waterloo, Waterloo, Ontario, Canada).

« Première surprise, assure Le Figaro (Damien Mascret) pour faire l’amour sans avoir mal au dos, l’idéal n’est pas forcément de s’allonger sur le flanc l’un derrière l’autre. C’est même à éviter lorsque l’homme est plutôt intolérant à la flexion (mal au dos en se penchant en avant). Cette position, dite «des petites cuillères», est pourtant celle que les médecins conseillent le plus souvent aux amants lorsque l’un des deux souffre de lombalgie chronique, c’est-à-dire d’un mal de dos persistant, ce qui est le cas d’un Français sur six. »

Quadruped

« À la décharge des médecins, poursuit Le Figaro, en verve,  il n’existait pas jusqu’alors de guide scientifique des positions amoureuses pour lombalgique. De fait, personne n’avait étudié ce qui se passait réellement au niveau des vertèbres. Autant dire que la publication du Laboratoire de biomécanique de la colonne vertébrale de l’Université de Waterloo, est bienvenue. L’article est consacré à l’étude des mouvements infligés à la colonne dans différentes positions: petites cuillères, deux variantes du missionnaire (toutes les deux avec la femme dessous) et deux variantes de la levrette. »

Complément d’information: le travail a été mené auprès de dix jeunes hommes et femmes volontaires, en bonne santé équipés de multiples capteurs et expérimentant les positions dénommées, en langue anglaise : «  QUADRUPED », « MISSIONARY » et « SIDELYING »

Plus surprenant

Résumons le résumé que fait Le Figaro : Pour les hommes intolérants à la flexion les «petites cuillères» sont à éviter. En revanche, la levrette est conseillée. C’est l’inverse pour les hommes intolérants à l’extension. Plus surprenant, en missionnaire, la position des jambes de la partenaire joue un rôle important. Si elles sont allongées, pas de problème, mais si elles sont fléchies, les contraintes augmentent sur la colonne vertébrale des hommes intolérants à la flexion.

Enfin, comme on peut aisément le comprendre à la lumière de ce qui vient d’être dit les femmes intolérantes à la flexion, se garderont bien d’adopter la position du missionnaire « que leurs jambes soient tendues ou non ». En revanche, les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets,  les positions en «petites cuillères» ou en levrette ne posent pas de problème. Et inversement.

Eviter les bascules

Un conseil pour en finir : les auteurs suggèrent aux lombalgiques mâles de faire des mouvements plus larges « en évitant les bascules du bassin d’avant en arrière » – mouvements qui sollicitent fortement la colonne lombaire (conseil complémentaire : les mouvements du bassin peuvent être encore plus réduits si c’est la partenaire qui les fait.

A savoir : l’équipe canadienne promet d’étudier d’avantage de positions pour établir des recommandations plus détaillées. Dans l’attente une vidéo assez troublante qui montre les dessous de toute l’affaire.

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s