Ebola : à Madrid une aide-soignante contaminée dans des circonstances à élucider

Bonjour

Alerte en Espagne. Une aide-soignante de l’hôpital Carlos III de Madrid a contracté l’Ebola et vient d’être placé en isolement. C’est dans cet hôpital qu’avaient été admis (et où étaient morts) deux malades victimes d’une infection par Ebola contractée au Libéria et en Sierra Leone.

L’information a été donnée dans la soirée de ce 6 octobre par les autorités sanitaires espagnoles. « Nous avons fait deux tests et tous deux ont été positifs » a déclaré un porte-parole officiel.

Grand flou

Pour l’heure le plus grand flou règne. Les autorités ne savent pas (ou ne veulent pas dire) comment cette aide-soignante a pu contracter l’infection en soignant le deuxième des patients  infectés hospitalisés.  Le prêtre Manuel García Viejo, âgé de 69 ans, avait été rapatrié de Sierra Leone  le 22 septembre dernier. Soigné en isolement à l’hôpital Carlos III, il était mort trois jours plus tard. Pour éviter toute contamination, les médecins avaient renoncé à l’autopsie et les restes avaient été incinérés.

L’aide-soignante de 44 ans s’est rendue de son propre chef, dans la matinée du 6 octobre, à l’hôpital d’Alcorcon, dans la banlieue de Madrid, avec une forte fièvre qui a augmenté tout au long de la journée. Elle est désormais en quarantaine.

Deux solutions

Comment comprendre, au vu de la somme des informations diffusées et des recommandations pratiques imposées par les administrations hospitalières concernées, qu’une aide-soignante puisse aujourd’hui se contaminer ?

A cette heure on ne voit que deux hypothèses. Soit les recommandations n’ont pas été respectées. Soit la souche Ebola gagne en virulence

François Hollande parle

En France, le président François Hollande est sorti de son silence. Il a assuré que la France était « en situation de pouvoir soigner » des personnes atteintes par le virus « si des cas se produisaient en France ».  Il a aussi  appelé à « accélérer et amplifier les recherches pour qu’un vaccin puisse être trouvé » contre le fléau – un fléau  qu’il considère comme « une menace majeure, pas simplement pour les pays africains concernés mais pour l’ensemble du monde ».

A demain.

2 réflexions sur “Ebola : à Madrid une aide-soignante contaminée dans des circonstances à élucider

  1. Bonsoir, merci de votre suivi entre autre sur Ebola.

    J’ai lu dans El Pais ceci «  »Según sus palabras, la normativa marca que para un caso como el de esta enfermedad es necesario utilizar una indumentaria de nivel 4, es decir, completamente impermeable y con respiración autónoma. La vestimenta empleada para atender tanto a Miguel Pajares como a Manuel García Viejo era únicamente de nivel 2″ »

    http://politica.elpais.com/politica/2014/10/06/actualidad/1412618449_833358.html

    Visiblement cela dénote un manquement flagrant de précaution devant pareil virus, et le personnel ne cache pas ses inquiétudes. A la suite de ce paragraphe, les autorités de l’hopital affirment que cela respecte le protocole habituel.

    Pourquoi un tel écart de précaution à votre avis ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s