Tabac : les fumeurs seront priés de ne plus acheter que chez les dealeurs français

Bonjour

Le gouvernement a réfléchi. Et puis Bercy a tranché. Et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget est parti en pénitence devant les dealeurs-buralistes réunis en congrès à Paris. La séparation des pouvoirs étant ce qu’elle est il ne pouvait rien pour Fleur de Savane (le cigarillo) victime expiatoire de la désormais célèbre « taxe Delaunay » du nom de l’ancienne ministre socialiste des Personnes Agées.

Masques blancs

6 novembre. « C’est dans un silence sépulcral que Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du budget, a été accueilli par les cinq cents participants au congrès des buralistes, cet après-midi, rapporte Lemondedutabac.com Tous les congressistes portaient chacun un masque blanc – « des buralistes génériques » (sic). Ils  sont restés littéralement de marbre lors du discours de Pascal Montredon dont la conclusion, en forme de question, lui a valu le brusque éclatement d’une standing ovation :

Les buralistes aiment la France. Les Français aiment leur buraliste. Mais ce Gouvernement aime-t-il les buralistes ? 

Puis  le ministre  a dû faire face à une salle très agitée et traversée de huées, sifflets et autres slogans venant des buralistes, désormais démasqués. A certains moments, la parole du ministre était inaudible. Des congressistes ont quitté ostensiblement la salle. »

Buralistes sceptiques

Malgré cette ambiance hostile, le ministre « a pris le risque d’aller au bout de son discours en exposant toute la politique gouvernementale en matière le tabac : du Programme national de Réduction du Tabagisme (dont les mesures-clés, comme le paquet neutre, ont été bruyamment huées par l’assistance) aux dispositions sur lesquelles travaillent actuellement Bercy (comme la répression des achats de tabac sur Internet, sujet sur lequel les buralistes se sont montrés sceptiques). »

Sceptiques ou pas, c’est aujourd’hui ce que le gouvernement peut offrir aux buralistes : le gouvernement « veut interdire les achats en ligne de tabac ». En clair il aimerait faire appliquer la loi. Il propose aussi « de sanctionner les acheteurs de cigarettes sur Internet ». Même observation : ces sanctions contre les malades du tabac visent à renforcer la lutte contre le marché parallèle du tabac sur Internet. Or la vente de tabac y est déjà interdite : en  France, le commerce de tabac relève du monopole des buralistes.

Cigarette électronique

L’annonce de Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du budget, consiste à dire qu’à l’avenir le gouvernement fera tout pour que la loi soit respectée – et que les cigarettes fumées sur le sol français n’échappent plus aux caisses de Bercy. Dissuader non pas de fumer, mais de fumer étranger – ou apatride. N’acheter que chez des dealeurs à la civette.

Il reste au gouvernement à expliquer en quoi cette mesure gouvernementale s’inscrit dans le Plan national de réduction du tabagisme annoncé il y a neuf mois par le président de la République (1). Un plan plus ou moins détaillé le 25 septembre par Marisol Touraine, ministre de la Santé. Un plan qui ne prend nullement en compte la chance historique que constitue, pour la santé publique, la cigarette électronique.

A demain

(1) Rappelons les objectifs de ce Plan :

• En 2019 le nombre de fumeurs doit, en France, avoir baissé de 10%.

• En 2024 le nombre des fumeurs doit avoir, en France,  être descendu sous la barre des 20% (contre plus de 30% aujourd’hui. 

• « Dans moins de 20 ans [avant 2034], nous voulons que les enfants qui naissent aujourd’hui, soient la première génération de non-fumeurs » (Marisol Touraine, 20 septembre 2014).

Une réflexion sur “Tabac : les fumeurs seront priés de ne plus acheter que chez les dealeurs français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s