Surréaliste : la e-cig démontre son efficacité anti-tabagique. Même en Belgique

Bonjour

« Ceci n’est pas une cigarette électronique » peindrait aujourd’hui Magritte. Combien de preuves faudra-t-il apporter avec que les yeux des antis commencent à déciller ? Voici une nouvelle preuve, issues de colonnes de l’ International Journal of Environmental Research and Public Health . Elle sera, n’en doutons pas, critiquée, passée au marteau-pilon des septiques intégraux. L’intégralité de cette publication est disponible ici.

Non au « tabac fumé »

C’est une confirmation : les cigarettes électroniques offrent aux fumeurs un moyen réaliste de renoncer au « tabac fumé ». Ce nouveau travail est signé de chercheurs belges de la « Faculty of Psychology and Educational Sciences » de l’université de Louvain.

Leur étude a duré huit mois. Les chercheurs  ont examiné l’effet de l’utilisation de e-cigarettes (« vaping ») chez quarante-huit participants – tous des fumeurs n’ayant pas l’intention d’arrêter de fumer. L’objectif  était d’évaluer si l’e-cig diminuait (ou pas) à court terme l’envie de fumer des cigarettes de tabac  –  et si elle pouvait  aider à arrêter de fumer  à moyen terme.

Suivi de six mois

Les participants ont été divisés en trois groupes: deux groupes autorisés à vapoter ou à fumer pendant  les deux premiers mois de l’étude, et un groupe de contrôle qui n’avait  accès qu’au tabac. Dans une deuxième phase de l’étude, le groupe témoin avait un possible accès à l’e-cig. Tous les participants ont été suivis pendant une période de six mois grâce à un outil Web qui permettait de suivre régulièrement  leurs pratique, e-cig ou cigarette de tabac.

A la fin de l’étude 21% de tous les participants avaient totalement cessé de fumer du tabac (donnée vérifiée par un test de CO), et 23% ont déclaré une réduction de moitié du nombre de cigarettes de tabac qu’ils fumaient quotidiennement auparavant. Au total, dans les trois groupes, le nombre de cigarettes  fumées chaque jour avait  diminué de 60%.

Effets délétères

« Tous les groupes ont montré des résultats similaires après l’introduction des e-cig, concluent le Pr Frank Baeyens et  la psychologue Dinska Van Gucht.  Avec des conseils quant à son utilisation la  e-cig offre à de nombreux fumeurs une alternative efficace pour fumer moins – ou même pour cesser complètement. Les vapoteurs peuvent acquérir  l’expérience de fumer une cigarette et d’inhaler les vapeurs d’eau avec  nicotine sans avoir à subir les effets délétères de la fumée des cigarettes de tabac. »

« En comparaison chez  les fumeurs qui tentent le sevrage en n’ayant recours qu’à leur seule volonté ont ne compte que de 3 à 5% de succès avec6 ou 12 mois de recul » souligne le Pr Baeyens.

Esprits enfumés

Tout ceci apparaîtra peut-être naïf de ce côté-ci du Quiévrain. Mais il faut savoir que les e-cigarettes à la nicotine sont officiellement interdites en Belgique. Une situation qui fait d’ailleurs polémique comme l’exposait il y a peu Le Soir. À la lumière de leurs  résultats les chercheurs de Louvain incitent désormais à la mise en place d’un nouveau cadre juridique. Ils estiment en substance que l’accès libre au vapotage, nicotiné ou pas, serait un progrès majeur en termes de santé publique.

Nous ne les contredirons pas. Mais ils ne doivent pas non plus se bercer d’illusions : l’exemple français montre, à l’envi, que des responsables politiques de santé publique peuvent voir des menaces là où le simple bon sens pratique, nombre de spécialistes et des piles de statistiques concluent à un progrès. L’équation de salut public alors prend une autre formulation : comment faire pour déciller des yeux (et éclairer des esprits) par trop  enfumés ? Que nous dirait le grand Magritte ?

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s