Généralistes, voici pourquoi le 29/11/2014 restera comme un jour historique

Bonjour

Restez assis dans votre cabinet et lisez cet extrait d’un communiqué :

« La prise en charge des maladies chroniques, le vieillissement de la population, le développement de la prévention pour permettre à tous d’avoir les mêmes chances d’être en bonne santé, renforcent le rôle central des médecins généralistes. La médecine générale est une médecine d’excellence, au contact direct des patients. »

Continuez :

«  La médecine générale est une médecine d’excellence, au contact direct des patients. Elle doit être exercée par des professionnels de haut niveau, qui maîtrisent les outils d’une science médicale de plus en plus technique et qui doivent s’insérer dans un contexte pluri-professionnel. »

Saviez-vous que c’est pour cela que, depuis 2012 Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la Recherche « ont fait monter en puissance, de façon très volontariste, la spécialité de médecine générale dans l’offre de formation des universités » ?

Lisibilité valorisée

Ignoriez-vous que c’est « pour rendre cette filière plus attractive pour les étudiantes et les étudiants » que ces deux ministres « ont augmenté le nombre d’enseignants de médecine générale dans les universités », ce qui a eu pour effet de « valoriser la lisibilité et la qualité des formations dispensées » ?

En lisant ces lignes vous saurez, désormais, qu’une « avancée historique » vient d’être accomplie. « Une avancée historique dans la reconnaissance de la médecine générale comme spécialité d’excellence, au cœur des réseaux de prévention et de soins, au bénéfice de la santé publique et au plus près des besoins des patients ».

Sans ambages

Vous aimeriez savoir de quoi il s’agit ? Le communiqué de presse que nous venons de recevoir le dit sans circonlocutions : « pour mieux affirmer le caractère stratégique de cette spécialité, Mme Touraine et Fioraso  viennent de créer une sous-section de médecine générale au Conseil National des Universités ».

A demain

2 réflexions sur “Généralistes, voici pourquoi le 29/11/2014 restera comme un jour historique

  1. Jour historique. …..merci pour cette info que ,sans vous, je laissais échapper.Les generations à venir de medecins « specialiste en MG » pourront remercier Marisol, meme si cele ne modifie pas d’un iota leur quotidien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s