James Watson, 86 ans : les Nobel sont tout, sauf des modèles

Bonjour

Il y eut une époque où certains d’entre eux avaient envisagé de créer, sur le tard, une banque de sperme. L’idée que, tout bien pesé, l’intelligence qui les caractérisait pouvait être gamètement transmissible. On en vit d’autres tenir des propos ouvertement racistes. Certains, et non des moindres ne furent pas compris. On vit . On vit Alexis Carrel (1912) écrire ensuite« L’Homme, cet Inconnu ». Quelques uns disparurent dans la Nature et la patamédecine. Un ou deux imaginèrent avoir trouvé la solution contre le cancer ou le rhume de cerveau. Résolu la quadrature, donné la vie au mouvement perpétuel et à la croissance permanente.

Humour décapant

A l’inverse certains demeurèrent des phares de la pensée humaniste.  Quelques uns (parfois les mêmes) cultivèrent un humour décapant jusqu’à leurs derniers instants. Tout cela est assez rassurant : les Nobels sont des intellectuels comme les autres. La différence est qu’ils ont des chances d’être un peu plus riche que la moyenne des humains. Les royalties de la dynamite et l’Institut Karolinska veillent à cela.

Tenue d’apparat

Et puis il y a le cas James Watson. Un monument du XXème siècle qui a bien du mal avec le troisième millénaire. Ornithologue de formation, biochimiste d’adoption, fondateur avec Francis Crick de la génétique avec leur célèbre hélice (sans oublier  Rosalind Franklin). Il est le seul, aujourd’hui, à se souvenir de tout cela – de la tenue d’apparat et du Nobel millésimé 1962 pour une découverte publiée en 1953. Un demi-siècle et deux ans. S’en souvient-il vraiment ?

Beaucoup d’argent

Il vient de tenir des propos étonnants au Financial Times (payant) Etonnants, inconvenants, ahurissants, délirants ? Laura Helmuth rapporte l’histoire sur Slate.com   Résumons : le 4 décembre Watson mettra aux enchères sa médaille Nobel (prix prévu: jusqu’à 3,5 millions de dollars). James Watson, qui a gagné beaucoup d’argent, est aujourd’hui à court. Il a besoin de liquide. Pour en faire don à des universités, dit-il, ou acheter une toile de David Hockney. Plus grave : il agit ainsi, dit-il, parce qu’il est devenu un « unperson » , quelque chose comme un manque cruel de reconnaissance : personne ne veut reconnaître son existence. Watson aura 90 ans dans quatre ans.

Tirer la langue

C’est aussi, sans doute, une manière de tirer la langue comme Einstein l’avait fait en son temps. Ce n’est pas la première fois. Et ce ne fut pas toujours très beau à voir. En 2007 il avait jugé indispensable de confier au  Sunday Times qu’il était «intrinsèquement pessimiste quant à l’avenir de l’Afrique » du fait de l’intelligence objectivement supérieure des Blancs (etc.). Il avait alors été unanimement blâmé et sanctionné  – exclu, notamment, du conseil d’administration du Cold Spring Harbor Laboratory. L’équivalent de Jules Maigret condamné à la réclusion a perpétuité.

Employés noirs

La mise aux enchères du merveilleux symbole sera-t-il le dernier affront de ce génie devenu vieil oncle grincheux de la génétique ? De celui qui avait dit que « son espoir était que tous les hommes soient égaux » mais  que « les gens qui ont eu affaire à des employés noirs se sont rendu compte que ce n’est pas vrai ». De cet anglo-saxon décrypteur de la reliure du Livre de la Vie voyant un lien entre l’exposition au soleil et l’intensité de la libido humaine, entre l’ambition et la finesse de la silhouette.

Vieille canaille

Aujourd’hui il entend revenir sur la scène. Comme un vieux chanteur. Comme un vieux boxeur plutôt. Bien sûr, c’est un peu triste quand on est seul. Il assure ne pas être raciste, du mois pas raciste comme on l’entend généralement. Certains observent qu’il met sa médaille d’or en vente au moment où les Etats-Unis sont en proie à des manifestations récurrentes de violences contre la brutalité policière visant les Noirs. Mais ça, Watson, tout généticien qu’il soit, ne pouvait pas le prévoir.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s