Grèves des médecins : les députés socialistes vont-il lâcher la ministre de la Santé ?

Bonjour

On connaît Le Figaro. On connaît moins le Dr Gérard Bapt, député (PS, Haute-Garonne). C’est un socialiste convaincu, un homme influent et, qui plus est, rapporteur du budget de la Sécurité sociale. A la veille de la bronca médicale de cette fin d’année il a donné un entretien au quotidien de Serge Dassault. Cet entretien vient de paraître. Repris par l’Agence France Presse, il commence à faire un certain bruit dans le pays. Gérard Bapt  reproche au gouvernement « un problème de méthode », dans sa volonté de réformer le système de santé.

Problème de méthode

« On ne peut pas mener une réforme du système de soins contre les médecins ou, au minimum, leur neutralité, accuse le député de Toulouse.  Il y a eu un problème de méthode. Si le ministère avait mieux concerté, y compris avec les parlementaires, nous aurions évité des psychodrames alors que les objectifs de la ministre sont les bons. Il a manqué dans le texte la marque du praticien. » Marisol Touraine, ministre de la Santé appréciera.

Colonne vertébrale

On sait depuis quelques heures (grâce au Parisien) que Mme Touraine considère le tiers payant généralisé comme la colonne vertébrale, la clef de voûte, de la loi-Santé (dont l’examen par le Parlement a été reporté au printemps par le gouvernement socialiste). Pour le député Gérard Bapt   « le tiers payant intégral pose des problèmes de mise en place non résolus ». « À tel point que l’avance de frais accordée aux bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS), prévue au 1er juillet 2015, ne pourra pas entrer en vigueur à cette date » souligne-t-il. (1)

Exaspérations

Gérard Bapt considère plus généralement que le tiers payant intégral doit « avancer sur la base du volontariat ». Question : une colonne vertébrale intégrale peut-elle être échafaudée sur la base du volontariat ?

Plus généralement le député de Haute-Garonne estime qu’il erouvrir les discussions sur les tarifs des généralistes ». « Ils sont exaspérés, et ce n’est pas nouveau, par un sentiment d’injustice à leur égard. L’occasion est donnée d’ouvrir le dossier d’ensemble de la médecine générale, y compris sur les questions de démographie et de formation » peut-on lire dans Le Figaro.

Drapeau blanc

Quant au « service territorial de santé au public », prévu dans la loi-Santé, le rapporteur du budget de la Sécurité sociale  entend que l’initiative revienne aux « acteurs locaux » et non aux puissantes « agences régionales de santé ». « Il faudra amender le texte » annonce Gérard Bapt.

Que va dire, que va faire, la ministre de la Santé ? Est-ce, à l’attention des grévistes, une manière concertée de lever le drapeau blanc ? Est-ce au contraire une forme à peine voilée de désaveu, parlementaire, de l’action ministérielle ?

A demain

(1) Le ministère de la Santé interrogé par l’AFP, assure que « le calendrier est maintenu ».

8 réflexions sur “Grèves des médecins : les députés socialistes vont-il lâcher la ministre de la Santé ?

  1. Les médecins sont plus idiots que les pharmaciens : ces derniers pratiquent le tiers payant depuis le siècle dernier ….. où est le problème.?

  2. Le tiers -payant est une hérésie visant à déresponsabiliser les patients pour qu’ils ne connaissent pas le coût de la santé et de rendre, encore plus, les médecins dépendants du bon vouloir des politiques en retardant le paiement de leurs actes.

      • Ça ne vous paraît pas logique qu’il est important que les patients soient conscients de ce que coûte la santé? Une consultation médicale? Je suis d’accord que le tiers payant est important pour ceux qui ont du mal à avancer le prix d’une consultation, mais le généraliser ne fera que « dévaloriser » cet acte pour la plupart d’entre nous, non médecins. Déjà que les gens payent plus facilement 50 € pour une coupe de cheveux alors qu’ils gueulent quand on dit qu’on va augmenter la consultation chez le généraliste de 2 €, alors imaginez à quel manque de considération le tiers payant généralisé risque de mener…

  3. L’argument de dé-responsabilisation est fallacieux , il cache en réalité un comportement réactionnaire d’une corporation qui doit être au service de la santé du pays mais qui joue cavalier seule ,qui décide où s’installer (en ville plutôt qu’en campagne ), qui soigner (RMU) .
    Il est vrai que le prix de la consultation a peut augmenté mais quand on choisi d’être Médecin est au courant des enjeux en début d’études. , non ?
    Cette profession bénéficie largement de la sécurité de l’emploi en raison d’un panel de clients rendus solvables par la collectivité… et ça c’est quelque chose qui n’est jamais dit !

    J’ai une idée toute simple :
    Consultation à 40€ et en contrepartie comme pour les Pharmacies , X médecins obligatoires pour X habitants et de plus X patients / médecin (pour éviter l’accumulation des consultations ) , Garde obligatoire . Même chose pour les Spécialistes …
    tout le monde y gagnera : le médecin : moins de boulot et des gens qui seront mieux suivi .

    Scandaleux que des villages paient des médecins pour les faire venir , la collectivité paient deux fois ( la formation + l’installation ) .

    Scandaleux ces reflexes corporatistes :
    Les Pharma qui veulent prendre le marché du médicament animal aux Vétos
    Les Médecins qui ne veulent pas que les pharma vaccinent (je croyais qu’ils avaient trop de boulot , les medecins ?)
    C’est quoi ce bordel ??

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s