L’abcès du projet de loi-Santé : et voici que l’UMP réclame désormais son retrait

Bonjour

Au final c’est un abcès assez éclairant que celui des manifestations et déclarations suscitées par le projet de la loi-Santé. Dans Le Monde de cet après-midi (22 décembre) Marisol Touraine confie être « mobilisée, confiante et sereine ». L’est-elle véritablement ? Ce matin un député socialiste de poids (Gérard Bapt) n’a pas caché (dans Le Figaro)  ses critiques à son endroit. A midi elle a prophétisé l’arrêt de la grève des urgentistes (qui ne répondront que dans la soirée).

Arnaud Robinet

Et voici qu’en début d’après-midi c’est l’UMP qui sent le vent tourner : le parti désormais gouverné par Nicolas Sarkozy vient de demander le retrait de ce projet de loi  dont l’examen par le Parlement a déjà été reporté de janvier  au printemps.

« Ce n’est pas le report du texte mais bel et bien son retrait que le gouvernement doit aujourd’hui acter. Notre système de santé doit être réformé en profondeur, mais pour faire plus de place à la liberté et la responsabilité des acteurs de santé », écrit dans un communiqué Arnaud Robinet, député de la Marne et secrétaire national de l’UMP en charge de la Santé. M. Robinet n’a pas encore 40 ans.

Mépris des généralistes

« Le gouvernement s’enferme dans ses certitudes et n’entend pas la voix des professionnels, qui ont rarement été aussi unitaires dans leur mécontentement à l’égard du projet de loi santé », écrit encore M. Robinet. Il fat valoir que « les griefs sont nombreux » contre le projet de loi Touraine. Au hasard : « inégalités sur la compensation des gardes à l’hôpital, généralisation du tiers payant et mépris de la médecine générale, étatisation de l’offre de soins et mise sous tutelle du secteur privé ».

Le 12 décembre, l’UMP avait demandé l’abandon du tiers payant généralisé, une des mesures de ce projet de loi, y voyant la seule solution pour éviter la grève des médecins à la période de Noël. Mme Touraine a répondu ce matin dans Le Parisien que ce tiers payant généralisé était la « colonne vertébrale » de son projet. M. Robinet est depuis treize jours seulement secrétaire national de l’UMP en charge de la Santé, poste où il a été nommé par Nicolas Sarkozy. Est-ce suffisant pour se faire les dents ?

Roselyne Bachelot

Il serait intéressant de comparer la projet de loi porté par Mme  Touraine à la loi voulu par l’UMP et qui fut portée par Roselyne Bachelot sous le nom de « Loi hôpital, patients, santé et territoires » (loi HPST)promulguée il y a un peu plus de cinq ans…. Mme Bachelot est aujourd’hui  est co-animatrice dans l’émission  Le Grand 8, diffusée sur la chaîne D8.

A demain

3 réflexions sur “L’abcès du projet de loi-Santé : et voici que l’UMP réclame désormais son retrait

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s