Nuit de Noël à Angoulême (ou comment museler un troupeau de SDF alcoolisés depuis des années)

Bonjour

Est-ce parce que la municipalité est UMP ? Etait-ce  Noël ? Cela a donné un triste conte pour enfants risquant de ne pas être sages. Reprise par l’Agence France Presse l’information a été révélée par La Charente Libre . Cela se passe à Angoulême :

Discrétion assurée

« La mise en place a été aussi discrète que le dispositif est radical. Depuis ce mercredi matin, la ville a totalement grillagé les neufs bancs installés le long du Champ-de-Mars. Evidemment, le dispositif vise directement les marginaux qui s’y assoient régulièrement.

Et cette spectaculaire décision, qui n’a jamais été évoquée publiquement, est faite pour durer. « Au départ, ils voulaient les enlever complètement mais c’était compliqué avec ces blocs de béton, explique une commerçante du petit marché de Noël qui a aussi entendu que la ville « allait ensuite y mettre des galets ».

Un choix qui ne manque pas de faire réagir, comme c’est déjà le cas sur les réseaux sociaux mais aussi dans la rue piétonne »:

Petits commerçants

La municipalité (UMP) a expliqué avoir pris l’initiative en concertation avec les commerçants, car les bancs en question étaient « utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours » (sic). « Nous tenons compte aussi des doléances des passants, des riverains », a déclaré Jean Guiton, adjoint chargé de la sécurité. Des incidents, bagarres alcoolisées, impliquant des SDF, parfois avec des chiens, n’étaient pas inhabituels ces dernières années sur le Champ de Mars.

Galets grillagés

L’élu angoumoisin a précisé que la date de pose des grillages, veille de Noël, était fortuite, et que la mesure s’inscrivait dans un dispositif « global » qui comprendra de la vidéo-surveillance, une police municipale renforcée, mais aussi une médiation sociale auprès de SDF, dont une vingtaine ont été accompagnés mardi 23 décembre en activités sportives. Il a ajouté que la disposition « n’est pas définitive », et pourrait être réévaluée, une fois la vidéo-surveillance en place, si celle-ci s’avère efficace. Selon des commerçants, une idée initiale était de remplir les grillages avec de la verdure, ou des galets.

Empoisonnements

Les bancs « encagés » ont suscité un flux de réactions sur les réseaux sociaux ainsi que sur le site de La Charente Libre. Certains internautes applaudissant, d’autres dénonçant une « indignité locale » en période de Noël, d’autres enfin soulignant qu’incivilités, bagarres, mendicité agressive, « empoisonnent le Champ de Mars depuis des années », mais que ces « horribles grillages » ne sont peut-être pas la solution.

Dysfonctionnement

A l’heure où ses lignes sont écrites les messes de Noël vont commencer dans la cité d’Angoulême ; Désespérer ? Voici ce que vient de révéler La Charente Libre :

« Ce mercredi soir, le cabinet de Xavier Bonnefont reconnaissait un dysfonctionnement après l’installation de grillages sur les neuf bancs publics de la place du Champ-de-Mars. «Nous avions plutôt prévu de les installer après les fêtes et d’y mettre dans la foulée des galets pour respecter l’aspect esthétique et minéral de la place. Nous n’excluons pas de retirer provisoirement les grilles», explique le directeur de cabinet Antoine Truffaux.

Une décision devrait être prise ce vendredi. La partie en bois des bancs aurait dû être aussi enlevée, les blocs de béton étant là à l’origine pour empêcher une voiture de foncer dans la galerie. «Il n’était pas non plus nécessaire de mettre les grilles aussi hautes.»

Mais sur le fond, l’objectif reste le même: répondre à la demande des commerçants. »

A demain

Une réflexion sur “Nuit de Noël à Angoulême (ou comment museler un troupeau de SDF alcoolisés depuis des années)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s