Cigarette électronique : elle pourrait (aussi) aider à s’éloigner du cannabis

Bonjour

C’est une première et elle vient de Genève. Elle ne manquera pas d’être analysée par les services rapprochés de Marisol Touraine, ministre française de la Santé. L’information vient d’être publiée dans European Addiction Research. Les lecteurs de ce blog la trouveront, résumée, ici : « Electronic cigarettes and cannabis: an exploratory study ». Le Pr Jean-François Etter (faculté de médecine, Université de Genève) explique avoir mené l’enquête auprès de 55 amateurs-consommateurs  de cannabis. Il voulait savoir s’ils avaient recours à des cigarettes électroniques pour inhaler des vapeurs de cannabis.

La « vraie vie »

« Ce sont les premières données publiées sur la consommation de cannabis chez les utilisateurs de cigarettes électroniques dans des conditions réelles, explique le chercheur suisse, personnalité reconnue dans la communauté internationale de la lutte contre l’addiction au tabac. Jusqu’à présent, il n’y avait que des données de laboratoire et des données sur des modèles non-portables de vaporisateurs de cannabis. » Dans ce travail  les consommateurs étaient tous étaient des fumeurs de cannabis – fumeurs actuels ou anciens fumeurs. L’expérience montre que dans la « vraie vie » (c’est-à-dire hors des laboratoires aseptisés) on utilise rarement les e-cigarettes pour inhaler du cannabis.

« Nous observons aussi que lorsque les consommateurs le font ils ne « vapotent » du cannabis que durant quelques jours, précise le Pr Jean-François Etter. Cela suggère que les cigarettes électroniques ne sont pas une façon très satisfaisante d’inhaler du cannabis ». Dans cette enquête observationnelle les utilisateurs qui, conjointement, fumaient et vapotaient du cannabis consommaient en moyenne cinq joints par semaine en moyenne. Or ils en fumaient quatorze avant de commencer à vapoter.

Comme avec le tabac

On peut donc en conclure, selon l’auteur de ce travail, que les e-cigarettes leur ont permis de réduire leur exposition aux produits toxiques issus de la combustion. On pourrait presque dire que se passe comme si le passage à la cigarette électronique permettait –en compensant le manque mais en réduisant le plaisir – de tenir à distance l’objet addictif. Et réduire (comme avec le tabac) les risques majeurs associés aux substances issues de la combustion.

« Ces résultats sont importants dans la mesure où les gouvernements de nombreux pays élaborent actuellement leur législation sur les cigarettes électroniques, souligne le spécialiste de Genève. Certains pays les interdisent, d’autres les autorisent avec nicotine et d’autres sans nicotine. Dans ce contexte, il est très important de savoir, pour les législateurs, les autorités sanitaires, les médecins et les consommateurs, que les cigarettes électroniques ne sont pas un outil très satisfaisant pour inhaler des vapeurs ou des aérosols de cannabis. »

Interdiction annoncée

Cette observation suisse ne devrait pas échapper à Marisol Touraine, ministre française de la Santé. On se souvient qu’avant les fêtes de Noël Mme Touraine avait fait part de sa volonté d’interdire sur le territoire national une cigarette électronique dite « au cannabis » mais qui n’en contenait pas.  «Je suis opposée à ce qu’un tel produit puisse être commercialisé en France» parce que «cela constitue une incitation à la consommation de cannabis», qui est «potentiellement répréhensible par la loi», avait alors expliqué, sur RTL, Mme Touraine. La ministre avait annoncé avoir demandé à ses services «d’étudier de façon très précise la situation de ce produit», précisant qu’elle avait «l’intention de saisir le juge pour interdire sa commercialisation ».

Un mois a passé. Aucune information sur ce dossier n’a (encore) filtré. Il faut  savoir patienter.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s