Tiers payant : Marisol Touraine invoque désormais Philæ et le Vatican

Bonjour

C’est un exercice annuel, médiatique et républicain, auquel chaque ministre tient. Cela s’appelle les vœux à la presse. C’est très généralement plus que convenu : rasoir. On quête les off. On se montre. Parfois, rarement, il y des exceptions. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes présentait les siens aujourd’hui, peu après l’Angélus de midi. Une actualité médicale libérale chargée conférait à cette rencontre un intérêt tout particulier. La lecture vespérale du Quotidien du Médecin (Christophe Gattuso) semble rapporter l’essentiel.

Volonté

Mots-clés : loi de Santé tiers payant généralisé : « Les médecins ont exprimé leur opposition mais nous avons repris un cycle de concertation. Les groupes de travail vont commencer à se réunir cette semaine et vont avancer vite. Sur le tiers payant, j’ai la volonté d’aboutir. »

Le groupe de travail spécifique sur le tiers payant devrait réunir le 29 janvier les représentants des médecins, de l’assurance-maladie et des organismes complémentaires. Objectif : trouver des solutions techniques assurant la dispense des avances de frais. « Je n’imagine pas que l’on arrive à envoyer Philæ à 510 millions de kilomètres de la Terre et que l’on ne parvienne pas à trouver un moyen d’assurer un tiers payant opérationnel », a notamment déclaré Marisol Touraine. Sans préciser qui était, ici,  Rosetta

Fumée

Philæ ou pas, pas question de reculer. C’est une affaire de symbolique et de lutte contre les inégalités. Reste les hostilités, chaque jour un peu plus marquées. Comment convaincre les différents acteurs de la justesse et de la faisabilité de cette mesure ? « On les rassemblera jusqu’à ce qu’il y ait de la fumée blanche, a déclaré Mme Touraine. Cela prendra le temps que cela prendra mais on y arrivera. »

La métaphore de Philæ-Rosetta, passe encore. On connaît les distances des traversées des univers infinis. Mais l’apparition de la fumée blanche, c’est une toute autre affaire. Qui connaît la profondeur des caves du Vatican ? Qui sait les turpitudes des cardinaux enfermés dans leur monde clos ? Du monde clos à l’univers infini en somme. Un chef d’œuvre dont personne ne sort indemne.

Sans oublier, en deçà des transcendances, la triste réalité terrestre : le tiers payant est la disposition emblématique du projet de loi de Santé qui doit être débattu en séance plénière au Parlement en avril. Avril 2015.

A demain

2 réflexions sur “Tiers payant : Marisol Touraine invoque désormais Philæ et le Vatican

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s