Sida : les gorilles des plaines du Cameroun confondus. La boucle est-elle bouclée ?

Bonjour

Est-ce la fin d’un feuilleton de trente-trois ans ?  Une étude internationale, conduite par des chercheurs de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) en collaboration avec de nombreux partenaires confirme que les variants O et P du HIV-1, virus responsable du sida, sont originaires de gorilles du sud-ouest du Cameroun. Ainsi, l’origine de toutes les souches du VIH-1 circulant chez l’Homme est élucidée. Ces résultats sont publiés aujourd’hui 2 mars 2015 dans  Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) (1).

Grands singes

«  Depuis qu’il a été transmis à l’homme par des grands singes, le pathogène responsable, le virus de l’immunodéficience humaine (HIV-1), a infecté 75 millions de personnes, rappelle l’IRD. Il existe quatre variantes génétiques du HIV-1 : M (forme la plus répandue dans le monde, responsable de plus de 99 %  des infections), N, O et P, limités essentiellement au Cameroun et aux pays voisins. Alors que l’origine simienne (chimpanzés du Cameroun) des groupes M et N a été identifiée il y a plusieurs années, le réservoir des groupes O et P restait jusqu’à présent inconnu. »

C’est à partir d’analyses génétiques issues de déjections de grands singes (chimpanzés, gorilles) du Cameroun, du Gabon, de la République Démocratique du Congo et d’Ouganda que les chercheurs ont travaillé. Ils démontrent  que les variantes génétiques O et P du HIV-1 sont originaires d’une transmission inter-espèce à partir de gorilles des plaines du sud-ouest du Cameroun.

Barrière des espèces

Alors que le groupe P n’a été détecté que chez deux individus jusqu’à présent, le  groupe O a pu se répandre chez l’Homme dans plusieurs pays en Afrique centrale et occidentale. On estime qu’il a infecté près de 100 000 personnes.

« Cette étude montre que comme les virus SIV infectant des chimpanzés, ceux des gorilles sont aussi capables de traverser la barrière des espèces et peuvent provoquer des épidémies, souligne-t-on auprès de l’IRD. Elle permet de mieux comprendre l’origine de cette maladie émergente, et de mieux évaluer les risques futurs pour la population humaine. »

Résumons: le VIH aurait « franchi la barrière des espèces » lors de chasses via des morsures d’une bête infectée,  des écorchures humaines lors du dépeçage de ces animaux, ou encore lors de la consommation de viande de brousse. On ne le saura sans doute jamais précisément. Faut-il tenir la boucle pour bouclée ?

A demain

(1) Mirela D’arc et al. Origin of the HIV-1 group O epidemic in western lowland gorillas, PNAS, 2 mars 2015.

 

Une réflexion sur “Sida : les gorilles des plaines du Cameroun confondus. La boucle est-elle bouclée ?

  1. Et voilà le monde rassuré. Ce qu’on ne nous explique pas, c’est le fait que la maladie se soit plus répandue chez les homosexuels que chez les hétéros? Quel est donc le nom du premier Camerounais, mangeur ou chasseur de viande de singe qui a été infecté et a transmis le virus aux autres? Il a pourtant été dit que le premier homme atteint de sida était un québécois Gaetan Dougas, après on a dit que c’était un immigré haitien aux USA…, Comment le virus a-t-il fait pour partir du sud ouest du Cameroun et aller infecter ces gens? Est-ce encore de la science? Il y a fort à parier que cette pseudo découverte vient d’une erreur de composition si souvent commise en science. Mais au lieu de perdre le temps à chercher d’où est venu le virus, le monde de la science devrait s’intéresser aux recherches interrompues sur la plante Ancistrocladus Korupensis découverte dans cette même région du sud ouest du Cameroun et dont la molécule, la michallamine B est active sur le virus du sida.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s