Le Front national à La Chapelle-sur-Loire, carton au coeur du Jardin de la France

Bonjour

Nous ne sommes pas dans le Gard. On peut voir ici quelques cartes postales de la commune de La Chapelle-sur-Loire. Tranche médiane, royale du plus grand fleuve sauvage d’Europe. Les maisons sont de tuffeau, ce calcaire ligérien extrait des caves remplies du vin de Bourgueil. Jean Carmet est né à trois jets de grappes de La Chapelle. Le corps de Saint-Martin (de Tours) y est passé, glissant sur l’eau, à contre-courant, volé novembre 397 à Candes par des Tourangeaux qui en avaient saisi la sainteté et, peut-être, la valeur marchande. Ce jour là les aubépines refleurirent. D’où l’été qui porte le nom de ce saint, symbole du partage.

Aloses et poisson-chat

Partage ? La Chapelle-sur-Loire n’a jamais manqué de rien. Quand les bateaux ne remontèrent plus le fleuve, le chemin de fer de Nantes à Tours les remplaça. Sur les varennes les asperges les légumes et les fruits poussent depuis des siècles entre les vignes de cabernet franc. Il y a un ruisseau charmant, le Lane, qui garde la mémoire des nasses et de poisson-chat. Quand les aloses remontent, c’est toujours au printemps, quand pointent les asperges blanches. Il faut aussi compter avec les ouches, leurs vers et leurs vases. S’en méfier.

Gracq et Maigret

C’est un pays où les hommes se retrouvent dans les cercles antiques de boules de fort, alimentés par quelques fillettes. Nous hommes ici à égale distance du Meung-sur-Loire de Jules Maigret retraité d’amont, et du Julien Gracq éternel de Saint-Florent-le-Vieil, en aval. Et puis, bien sûr, au sud, François Rabelais. Rien à signaler au nord, sinon Carmet.

Sans être riche la commune n’est pas pauvre. On y reconstruit même, à l’identique ou presque des toues cabanées pour les gentils touristes étrangers. On leur a même dessiné une Loire à vélo. Et la commune est jumelée avec l’italienne Fara-Vicentino (Vénétie).

Epicentre

On ne vit pas en périphérie ici. On est au cœur de la Touraine qui est le Jardin de la France. La Chapelle-sur-Loire est désormais dans le « nouveau grand canton de Langeais » qui réunit les trois anciens cantons de Langeais, Bourgueil et Château-la-Vallière. Ici les candidats du Front national sont arrivés en tête dimanche 22 mars dans vingt communes sur trente-deux. Avec des résultats généralement qualifiés d’édifiants. Notamment à La Chapelle-sur-Loire (41,5 % des bulletins exprimés), Cléré-les-Pins (39,5 %), Souvigné (39 %), Saint-Michel-sur-Loire (38 %) ou Saint-Nicolas-de-Bourgueil (35,3 %).

Commune ternie, commune salie

A La Chapelle-sur-Loire, donc, 250 personnes ont voté Front national. « Ce record a suscité un intérêt médiatique sur la commune portuaire, ce dont le maire, Danièle Thiry, se serait manifestement bien passé, explique La Nouvelle République du Centre Ouest (Pascal Landré) La diffusion d’un reportage, le 23 mars au soir sur TV Tours, et les propos tenus par des habitants interviewés, a « terni et sali l’image de notre commune » selon le premier magistrat de la commune, dont l’un des adjoints n’est autre que le candidat frontiste Daniel Fraczak, auquel le maire a retiré ses délégations lorsqu’elle a eu connaissance de son appartenance au FN. Il sera, au second tour, opposé à Martine Chaigneau, candidate du Parti socialiste.

La Loire à vélo et gens du voyage

« Un maire déçu par ce focus sur son village, mais qui, curieusement, se refuse « à évoquer l’aspect politique » et les résultats du vote dans sa commune, peut-on lire dans La Nouvelle République du Centre Ouest. Tout juste lâche-t-elle que « parler de racisme ou de problèmes avec les gens du voyage ici, c’est du n’importe quoi. Je préférerais qu’on parle de la batellerie, de la Loire à vélo, des efforts que nous faisons pour le tourisme… » Qu’on parle de tout ça, oui, mais pas des 250 administrés (sur 620 votants) qui ont apporté leur voix au Front national. »

Pourquoi font-ils ce choix ? On ne le sait pas. Ou on ne le dit pas. Evoquez les gens du voyage … On regardera, au loin, sur la Loire, les nuages.

A demain

PS: Au second tour la candidate socialiste a battu son adversaire frontiste par dix voix d’écart (318 contre 308) et l’a emporté dans le canton de Langeais par 56,44 % contre 43,46% Le département d’Indre-et-Loire passe néanmoins à droite.

2 réflexions sur “Le Front national à La Chapelle-sur-Loire, carton au coeur du Jardin de la France

  1. Bonsoir Docteur,

    Pour si bien connaitre La Chapelle-sur-Loire, sa région, la boule de fort et les toues cabanées, vous devez en être originaire, n’est-il pas ?
    Ou bien alors, si tel n’est point le cas, me voilà bien plus encore impressionné par votre culture et vos connaissances.

    Merci pour cet article qui, malgré un sujet par trop sérieux, a réveillé en moi nombre souvenirs 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s