Un « prédateur » a été arrêté à Paris après une « gigantesque chasse à l’homme »

Bonjour

Denis Diderot n’aura pas vu la Révolution française. Son  Essai sur le mérite et la vertu n’est pas exempt de déterminisme, ce péché contre la science : « Les membres déliés de la mouche ne la destinent pas moins à être la proie, que la force et l’adresse de l’araignée à être le prédateur ». Hasard de la mouche ? Nécessité de l’araignée ?

Exceptions

L’araignée est le plus bel exemple au monde de prédateur : organisme vivant qui met à mort des proies pour s’en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où les prédateurs jouent un rôle prépondérant dans le maintien des équilibres écologiques. La prédation est à distinguer de la nécrophagie,  qui consiste à se nourrir d’un animal déjà mort. A distinguer aussi du parasitisme : ce dernier, en règle générale ne requiert pas la mort de l’animal consommé. On connaît des exceptions.

Soupçonné de viol

Depuis quand parle-t-on de prédateur sexuel ? Et pourquoi ? Un  homme a été arrêté vendredi 10 avril et placé en garde à vue dans une enquête sur plusieurs agressions sexuelles sur des jeunes filles mineures à Paris ces dernières semaines. C’est une information  de source judiciaire diffusée par l’Agence France Presse. Cet homme, né en 1978, est soupçonné d’un viol et de plusieurs agressions sexuelles sous la menace d’une arme, à Paris, au cours des mois de mars et d’avril, a précisé la source.

A ce stade de l’enquête, on dénombre huit victimes, pour la plupart mineures, a aussi indiqué cette source.. À ce stade de l’enquête, on dénombrerait au moins huit victimes, pour des faits de viols ou d’agressions sexuelles.

Hall d’immeuble

Selon les précisions données par RTL les faits ont été commis dans les 9e, 10e, 19e et 20e arrondissements de la capitale. Les victimes seraient toutes des collégiennes de 12 à 13 ans à l’exception d’une jeune femme, âgée de 22 ans. Toujours selon RTL le mode opératoire était toujours le même : le prédateur suivait les adolescentes à la sortie de leur établissement avant de les attaquer, armé, dans le hall de leur immeuble.

La source judiciaire indique que la Brigade de protection des mineurs de la PJ parisienne avait, le 10 avril, mis en œuvre une « gigantesque chasse à l’homme » dans la capitale pour interpeller le suspect, toujours selon cette source. L’homme de 37 ans est soupçonné de s’être attaqué à pas moins de  « quatre victimes » depuis le 30 mars.  Le suspect serait un ex-assistant éducatif. Après avoir exercé dans plusieurs écoles parisiennes, il serait actuellement sans emploi.

L’araignée et l’ortie

Ce prédateur sexuel avait déjà, selon toute vraisemblance, été interrogé en décembre dernier comme témoin dans le cadre d’une autre affaire de pédophilie à Paris, puis relâché. Une nouvelle affaire commence.

Victor  Hugo était, on le sait, contre la peine de mort. Il écrira, un siècle après Diderot, qu’il aimait l’ortie et l’araignée au motif que, généralement, on les hait. Du pur Hugo.

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s