Eau-de-vie et prophétie : depuis Meudon, en 1960, Louis-Ferdinand Céline avait-il raison ?

Meudon, 1960. Le Dr Destouches n’a plus guère de temps à vivre. Louis-Ferdinand dit se lasser des visites incessantes des journalistes venus l’interviewer, sa brouille avec Robert Poulet, René Barjavel qui prit sa défense. Quelques souvenirs de l’écrivain chroniqueur le mènent en Allemagne, en 1944, à Rostock, où il décide avec Lili de se rendre à Warnemünde. Dans l’impossibilité de prendre le bateau, ils retournent à Moorsburg, accompagnés de Le Vigan. Le docteur Harras les fait conduire à Sigmaringen.

C’est Rigodon, de Céline. Un roman, encore un. Le dernier. Publié de manière posthume chez Gallimard, peu après la révolution de 68.

Pernod-Ricard

La Havane, 11 mai 2015. François Hollande, président de la République française, effectue une visite « historique » à Cuba. Grands réchauffements diplomatiques. Marisol Touraine, ministre de la Santé, l’accompagne. Une occasion de resserrer les liens économiques. Et de féliciter l’action de Pernod-Ricard, grand alcoolier international né à Marseille et solidement implanté dans l’île révolutionnaire. Pernod-Ricard qui se réjouissait déjà il y a quelques mois des resserrements avec le grand oncle américain (comme nous l’expliquait Le Figaro). Avenir encore plus radieux pour son plus que célèbre Havana Club®

Hier Le Monde nous apprenait que le groupe philippin de spiritueux Emperador voulait se porter acquéreur de la maison de cognac Louis Royer®, dont le propriétaire, le groupe japonais de boissons Suntory®, souhaiterait se défaire. Emperador fait part dans une note boursière de « son intérêt à participer à un appel d’offres pour l’acquisition de Louis Royer SAS ». Le groupe philippin, qui multiplie les acquisitions de vignobles et de distilleries« présente un endettement nul et se trouve de ce fait dans une situation financière très solide » qui lui permet de mener son développement à l’international, fait-il valoir.

Jarnac

Fondée en 1853 à Jarnac, en Charente, la maison Louis Royer®  a été rachetée par Suntory en 1989. Or Suntory a acquis l’an dernier le groupe américain Beam, lui-même propriétaire depuis 2005 des cognacs Courvoisier, également installés à Jarnac. Selon la presse spécialisée, Suntory-Beam, désormais numéro trois mondial derrière le britannique Diageo et Pernod-Ricard, a décidé de ne conserver qu’une marque de cognac, la plus importante en termes de notoriété et de volumes de production, en l’occurrence Courvoisier.

Louis-Ferdinand Céline, depuis Meudon, dans Rigodon :

« Je lui fais remarquer qu’à Byzance ils s’occupaient du sexe des anges au moment où déjà les Turcs secouaient les remparts… foutaient le feu aux bas quartiers, comme chez nous maintenant l’Algérie… nos Grands-Transitaires vont pas s’en occuper du sexe des anges !… ni de péril jaune ! manger qui les intéresse… toujours mieux !… et vins assortis… de ces cartes ! de ces menus ! ils sont ou sont pas les maîtres du peuple le plus gourmand du monde ? et le mieux imbibé ?… qu’ils viennent, qu’ils osent les Chinois, ils iront pas plus loin que Cognac ! il finira tout saoul heureux, dans les caves, le fameux péril jaune ! encore Cognac est bien loin… milliards par milliards ils auront déjà eu leur compte en passant par où vous savez… Reims… Épernay… de ces profondeurs pétillantes que plus rien existe… »

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s