Le gouvernement interdit de fumer dans les aires de jeux publiques. Idem pour la cigarette électronique

Bonjour

Après les fontaines de sodas, le tabac sur les bancs publics. Le gouvernement publiera avant la fin juin un décret interdisant de fumer dans les aires de jeux publiques. Et l’interdiction sera effective cet étéCette annonce vient d’être faite par Marisol Touraine. La ministre de la Santé visitait le centre Tabac Info Service situé à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Consommation sucrée

Pour les sodas c’était la lutte contre la consommation sucrée dans les lieux publics ; Ici il s’agit de respect : « unes mesure de bon sens » et « une façon de respecter nos enfants » (« Nos enfants pourront ainsi, dès l’été 2015, profiter d’un environnement sans tabac dans les parcs et jardins de nos villes »).  La ministre de la Santé sait déjà que cette mesure recueillera «  une forte adhésion dans la population ». Marisol Touraine fait tout d’autre part pour accélérer la démarche volontaire vers  les terrasses sans tabac , démarche qui débouchera sur un logo distinctif.

Les mêmes interdictions suscitent les mêmes questions. La ministre croit-elle véritablement que ces mesures auront une quelconque efficacité chiffrée sur la consommation des esclaves du tabac ? Qu’importe, elles fontt partie des quatre points de l’Axe 1 du Programme national de réduction du tabagisme :

  1. Adopter les paquets de cigarettes neutres pour les rendre moins attractif
  2. Interdire de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans
  3. Rendre non fumeurs les espaces publics de jeux pour enfants
  4. Encadrer la publicité pour les cigarettes électroniques et interdire le vapotage dans certains lieux publics

Rappel des objectifs :

  • En 2020, le nombre de fumeurs doit avoir baissé de 10%.
  • En 2025, « nous » devons être descendus sous la barre des 20% de fumeurs.
  • Avant 2035 « nous voulons » que les enfants qui naissent aujourd’hui, soient la première génération de non-fumeurs.

Contexte : le tabagisme a légèrement reculé en 2014 dans l’Union européenne, avec 26% de fumeurs contre 28% en 2012. Et ce « en dépit de mauvais élèves comme la France ». Selon l’ « Eurobaromètre » publiée aujourd’hui 29 mai (avant la « Journée mondiale sans tabac » du 31), l’Hexagone se situe au-dessus de la moyenne européenne avec un tiers de fumeur. Pire encore : en progression par rapport à 2012 (32% contre 28%).

700 000 morts par an

Le tabac tue prématurément  chaque année 700 000 personnes dans l’UE. C’est, comme en France, la première cause de décès évitable. L’enquête Eurobaromètre révèle quelques chiffres intéressants sur la cigarette électronique, un produit relativement nouveau

« Alors que 12 % des Européens ont testé la cigarette électronique , ils sont actuellement 2 % à l’utiliser dans l’UE, précise la commission. Ces chiffres ont sensiblement augmenté depuis 2012 (où ils se situaient respectivement à 7 % et 1 %). En Europe, les jeunes sont plus enclins à y goûter (13 % des 15-24 ans contre 3 % des plus de 55 ans). Si les Européens passent le plus souvent à la cigarette électronique pour réduire ou arrêter leur consommation de tabac (67 %), pas plus de 21 % des fumeurs ont réussi à refréner leur consommation grâce à ce produit et seuls 14 % ont pu arrêter complètement. »

Le diable et les italiques

On appréciera ici le « pas plus de 21% »  de même que le « seuls 14% ». Bruxelles serait-il vendu à Big Tobbaco ? Le diable est dans les italiques

Nous allions oublier : le 1er juin le gouvernement français lancera une campagne d’information sur le thème « Profitez de l’été pour arrêter de fumer », en invitant les esclaves du tabac à appeler Tabac Info Service au 39 89. A leurs frais.

A demain

2 réflexions sur “Le gouvernement interdit de fumer dans les aires de jeux publiques. Idem pour la cigarette électronique

  1. « Mesure de bout de chandelle ». Vous avez raison. Une de plus.
    Big Tobbaco main dans la main avec Big Pharma ? 700 000 décès, cela en fait des chimios ! Une mine d’or.

  2. Interdire le moyen le plus efficace pour l’arrêt tabagique et vouloir diminuer le nombre de fumeurs, serait-ce de l’hypocrisie au vu de ce que le tabac rapporte ou les « décideurs » sont vraiment débiles ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s