Vincent Lambert : une vidéo du malade provoque une polémique. Relancera-t-elle l’affaire ?

Bonjour

10 juin 2015, nouvelle scène dans le dernier acte de cette tragédie sans fin. Après la justice, les images : une   vidéo pour prouver que Vincent Lambert «n’est pas en fin de vie». Des images  « à prendre avec beaucoup de précautions » préviennent certains médias qui, habituellement n’en prennent guère. On peut voir cette vidéo ici. Diffusée sur la plateforme Youtube, elle a été mise en ligne sur le site de l’hebdomadaire catholique Famille Chrétienne. 

Ne plus nourrir

Emmanuel Guépin, membre du comité de soutien à Vincent Lambert (qui défend depuis le début la poursuite des soins) y explique avoir filmé ces images l’après-midi du 5 juin, quelques heures après la décision de la Cour européenne des droits de l’homme. La CEDH validait  alors ce qui est annoncé comme « l’arrêt de ses soins » et qui est l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de ce malade hospitalisé au CHU de Reims. Pour le faire mourir.

Après avoir été contrôlé par la sécurité du CHU, Emmanuel Guépin explique s’être rendu dans la chambre de Vincent Lambert avec le père de ce dernier. Sur les images de la vidéo, on le voit tendre un téléphone à Vincent Lambert – sa mère lui a laissé un message vocal : «Je t’appelle de Strasbourg, les nouvelles ne sont pas bonnes. On va te faire sortir de là. Ce n’est pas juste. On va se battre.»

Mimiques

L’un des frères de Vincent Lambert serait aussi entré dans la chambre: «On a pu voir Vincent réagir très fortement avec son frère. Il y a beaucoup d’interactions entre eux. Un regard soutenu et des mimiques sur le visage», raconte Emmanuel Guépin qui dénonce le décalage entre les décisions prises dans les tribunaux «par des gens qui ne connaissent pas l’état de Vincent».

Interrogé par BFM-TV, le Dr Bernard Devalois, chef de l’unité de soins palliatifs de Pontoise, s’est dit « absolument scandalisé » par la diffusion de cette vidéo, dénonçant une « manipulation politico-religieuse ». Selon lui, les images « ne montrent rien d’autre que le même patient sur lequel on s’était penché il y a plusieurs mois ». Ancien médecin de ce malade (qui avait déjà organisé un arrêt de l’alimentation durant un mois en mai 2013) le Dr Eric Kariger s’est quant à lui aussitôt exprimé  sur Europe 1 :

 «Ça s’appelle de la manipulation. J’en ai les larmes aux yeux en vous parlant. C’est douloureux, c’est dramatique. C’est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement qui vient de leur propre famille.»

 «Ces malades sont effectivement perturbants pour les communs des mortels que nous sommes. On a le sentiment qu’ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté».

Mortels communs

Cette vidéo « relance-t-elle » l’affaire ? Les réactions vont être violentes (1). En toute hypothèse elle donne à voir le visage de cet homme au cœur d’une tragédie sans précédent. Les communs des mortels en seront perturbés. Certes. Mais l’affaire Vincent Lambert n’est que perturbation, déchirements, hurlements. Comme toutes les tragédies depuis que la tragédie existe. Fallait-il voiler la face de cet homme ?

A demain

(1) Notre confrère Eric Favereau, sur le site de Libération:

« Ce jeune homme [Emmanuel Guépin] se dit membre du comité de soutien à Vincent Lambert. Il reprend mot à mot les propos des parents de Vincent, il affirme que celui-ci n’est pas malade, qu’il est simplement handicapé, que Vincent va mieux, qu’il pourrait même parler parfois.

Tout cela est faux, mais qu’importe, l’obscénité la plus grande de cette vidéo est ailleurs. Les parents de Vincent comme le comité de soutien ont bien le droit de défendre une position et d’affirmer des principes, mais le fait d’user d’images de Vincent, sans son accord – et pour cause, comment pourrait-il le donner? -, montre combien leur souci n’est plus la vie de Vincent, mais leur cause.

C’est l’effarant paradoxe de leur attitude: Vincent Lambert n’est plus un être vivant, il n’a même plus ce droit élémentaire au respect de son intimité, il est devenu un emblème, une image à diffuser. Le voilà, le slogan mortifère. »

Une réflexion sur “Vincent Lambert : une vidéo du malade provoque une polémique. Relancera-t-elle l’affaire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s