Cannabis thérapeutique : jusqu’où le vendeur de Sativex® fera-t-il monter les enchères ?

Bonjour

« Médiatiser un conflit » est un métier. Prenez la filiale française du laboratoire Almirall. Le Figaro expliquait, il y a quelques jours, que ses responsables avaient fait le pari de la médiatisation. C’était une première salve, à laquelle nous avons donné un écho ici-même. Pour le dire simplement : utiliser les médias pour faire pression sur Marisol Touraine, ministre de la Santé et sur le Comité économique des produits de santé. Faire pression pour « obtenir un prix ». Entendre : un bon prix de prise en charge (par la Sécurité sociale) du Sativex®  premier médicament à base de cannabis (THC et CBD) « pour le traitement des symptômes liés à une spasticité modérée à sévère due à une sclérose en plaques ».

Gourmandise

Almirall France imaginait que les choses seraient plus simples quand il avait vu à quel point Marisol Touraine se réjouissait publiquement de l’obtention de l’Autorisation de mise sur le marché de sa spécialité. Nous étions alors le 9 janvier 2014. Dix-sept mois plus tard rien n’a bougé. Aucun accord sur le prix. Almirall trop gourmand ? Le gouvernement trop regardant ? On ne le saura jamais puisque tout est secret.

Changement de stratégie chez Almirall avec le choix (risqué) de « médiatisation du conflit ». D’abord un papier dans Le Figaro (Anne Prigent). Puis une conférence de presse. Ce sera mardi 30 juin de 9h30 à 11h00 au 12, rue La Fayette – 75009 Paris (métro : Chaussée d’Antin-Lafayette). Explication te texte :

« Sativex® en France, quelle issue ?

La commercialisation de Sativex®, le premier médicament à base de cannabis (THC et CBD) pour le traitement des symptômes liés à une spasticité modérée à sévère due à une sclérose en plaques, est pour l’instant ajournée en France. Déjà commercialisé dans dix-sept  pays européens, la France accuse un retard conséquent. Il a déjà fallu trois ans après l’obtention de la première autorisation de mise sur le marché en Europe pour que la loi française soit modifiée, permettant à notre pays de commencer à instruire le dossier d’AMM français. L’annonce de l’autorisation de mise sur le marché de Sativex®  a d’ailleurs été faite le 9 janvier 2014 par Madame Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

Prévue pour le deuxième trimestre 2015, l’attente des patients et du corps médical se prolonge, la mise à disposition de SATIVEX en France devient incertaine faute d’un accord sur le prix. Le laboratoire Almirall souhaite vous convier à la conférence présentant l’état des lieux de la commercialisation de Sativex®.»

Regrets

Cette conférence sera animée par Christophe Vandeputte, Directeur Général d’Almirall France. Elle se tiendra en présence du Pr Patrick Vermersch, chef de service de neurosciences et appareil locomoteur, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille ; du Pr Djamel Bensmail, chef de l’unité fonctionnelle, service de médecine physique et réadaptation, Hôpital Raymond Poincaré (AP-HP, Garches) ; de Catherine Mouzawak, cadre de santé coordinatrice – Réseau SEP Île-de-France Ouest ; de Bastien Roux, directeur de la Ligue Française contre la sclérose en plaques.

A ce jour aucun représentant du Comité économique des produits de santé n’est annoncé. On peut le regretter.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s