Patrick Pelloux : douze ans après, il a été décoré sous les ors du Palais de l’Elysée

Bonjour

Honoré de Balzac en aurait peut-être fait un Eugène de Rastignac. Voire un Lucien de Rubempré.  Peau de Chagrin et Illusions Perdues. Pour l’heure le Dr Patrick Pelloux, urgentiste et chroniqueur, atteint une forme de sacre républicain : il vient d’être décoré de la Légion d’honneur des mains mêmes du président de la République. Ce qui, pour ceux qui ont un peu de mémoire, ne manque ni de sel, ni de piquant.

« Vie hors norme »

La distinction (on s’en souvient peut-être) avait été publiée  au Journal Officiel de le République française du 20 avril 2014 (grade de chevalier, réserve du Premier ministre) :

Pelloux (Patrick), médecin-urgentiste, président fondateur d’une association professionnelle ; 27 ans de services

Pour des raisons encore inexpliquées la cérémonie de la décoration ne s’est faite que le lundi 29 juin 2015. L’Agence France Presse (reprise par Libération) en a rapporté l’essentiel. Le président de la République a souhaité distinguer un homme qui, selon ses termes, a fait « le bien » et, à travers lui, rendre hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo, dont Patrick Pelloux est un « chroniqueur de longue date ». Le président de la République a retracé la « vie hors norme » du médecin, du syndicaliste défenseur du service public, de l’écrivain engagé, du chroniqueur des oubliés, de l’« homme qui a gardé sa candeur d’enfant passé 50 ans.

« Faire le bien »

« C’est parce que vous avez fait le bien qu’aujourd’hui la République vous distingue », a encore déclaré le président de la République dans une cérémonie à l’Elysée empreinte d’émotion mais où l’humour n’était pas absent.

Le chef de l’État est aussi revenu sur leur première rencontre lors de la canicule meurtrière de l’été 2003. « Vous m’avez demandé ce que faisait le Parti socialiste » s’est-il rappelé, douze ans après. Hasard ou fatalité la cérémonie se tenait alors que s’installait à nouveau une canicule sur la France. Fatalité ou coïncidence ?

« Je suis chevalier de la légion du bonheur d’être en France (…) un immense pays plus grand qu’il ne le croit », a répondu le Patrick Pelloux. Son discours était prononcé sous les ors du Palais de l’Elysée en présence des présidents du conseil constitutionnel Jean-Louis Debré et de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, de la maire de Paris Anne Hidalgo et des ministres Najat Vallaud-Belkacem (Education) et Marisol Touraine (Santé).

Napoléon Bonaparte

« Nos vies ont changé mais nous ne changerons pas de vie. Ils ne gagneront pas », a lancé l’urgentiste. Ce dernier, rapportent les témoins, a aussi « longuement remercié tous les maillons de sa vie professionnelle et personnelle, des grands pontes de la médecine à tout le Samu de Paris, de ses amis musiciens à sa famille de Charlie en passant par les personnalités (chef cuisinier, humoriste, etc.) et ses commerçants préférés du marché ».

L’ordre national de la Légion d’honneur ? C’est l’institution qui, sous l’égide de son « grand chancelier » et de son « grand maître », est chargée de décerner la plus haute décoration honorifique française.  Elle a été instituée en mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Officiellement elle récompense depuis ses origines les « mérites éminents » militaires ou civils rendus à la Nation.

Dans sa dernière chronique de Charlie Hebdo, hebdomadaire antimilitariste, le Dr Patrick Pelloux larmoie sur la fermeture du célèbre hôpital militaire du Val-de-Grâce. Une fermeture décidée par celui qui vient de le décorer. Peau de chagrin et Illusions perdues.

A demain

2 réflexions sur “Patrick Pelloux : douze ans après, il a été décoré sous les ors du Palais de l’Elysée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s