A Plouray (Morbihan) le médecin (roumain) était trop littéraire. La commune va bientôt faire appel à Leboncoin.fr

Bonjour

Vous cherchez Plouray ? Facile. C’est à environ kilomètres de Pontivy. Bordée à l’ouest par la rivière Ellé la commune est dominée au sud par une ligne de crête séparant les bassins versants de l’Ellé et de l’Aër qui culmine à 296 mètres d’altitude – non loin du village de Kerroc’h.

Cessation d’activité

On comptait 1500 habitants à la Révolution française, un millier aujourd’hui. Et toujours pas de médecin.  C’est que Plouray pleure son médecin roumain. L’affaire a été révélée par Ouest France, (Julie Schittly) avant d’être reprise par plusieurs titres nationaux. Hier encore le médecin était là. Recruté il y a quinze mois, il venait de Roumanie. Il vient d’être été par l’Ordre (français) des médecins.

« Le docteur Dan Viorel a cessé son activité. Ses patients sont invités à récupérer leur dossier médical », annonce laconiquement un communiqué de la mairie.

Repasser un examen

Les élus ordinaux qui viennent de le suspendre avaient, en avril 2014, donné leur aval pour qu’il exerce à Plouray. « Le niveau général de ses connaissances a finalement été jugé insuffisant, indique le maire, Michel Morvant. L’Ordre l’a suspendu pour dix-huit mois, lui demandant de suivre une formation complémentaire, puis de repasser un examen. Ce qu’il se refuserait à faire. »

La commune centre-bretonne n’avait pourtant pas ménagé ses efforts pour recruter un remplaçant à son généraliste d’alors, qui souhaitait prendre sa retraite après trente-huit années de consultations. « Nous avions fait appel à un cabinet de recrutement », rappelait le maire. Une démarche qui avait coûté 12 000 € à la commune. Le maire ne donne pas le nom de ce cabinet. Le Dr Viorel Dan, praticien roumain était âgé de 55 ans.

Enormes lacunes

Peu de temps après son installation, des patients et plusieurs maisons de retraite avaient alerté l’Ordre du Morbihan pour signaler les « attitudes thérapeutiques bizarres » de ce praticien a  précisé au  Quotidien du Médecin (Henri de saint Roman) le Dr Christophe Lecomte, secrétaire général de l’Ordre départemental du Morbihan. Et l’Ordre disposant de prérogatives en matière d’insuffisance professionnelle, il a fait procéder à l’expertise du médecin généraliste. Celle-ci aurait révélé d’« énormes lacunes », assure le Dr Lecomte.

« Le droit d’exercer de ce praticien a été suspendu dix-huit mois. Le médecin doit suivre un DU de formation complémentaire de 18 mois, avant un nouvel examen. Problème, la faculté de Rennes, qui dispense cette formation, la réserve aux praticiens français, précise Le Quotidien. Le Dr Lecomte ajoute que la suspension d’exercice n’est pas seulement valable dans le Morbihan, mais dans tout l’Hexagone – et même dans le pays d’origine. Le praticien ne peut donc théoriquement plus exercer nulle part et ne pourra recommencer une activité professionnelle qu’après avoir obtenu son DU.

Manques terribles

« Les mois passant, des courriers de l’Agence régionale de santé, de l’Assurance-maladie ou de patients se sont accumulés sur le bureau du conseil de l’Ordre, rapporte pour sa part Le Monde (François Béguin). Tous faisaient état de doutes sur les compétences du médecin. Il est finalement entendu fin mai par trois médecins experts. »  L’expertise a été extrêmement défavorable, il a répondu faux à toutes les questions qui lui ont été posées, il y a des manques terribles dans sa formation  «  (…) Lors de son audition, le médecin a expliqué qu’il se voyait plutôt comme un  »  aiguilleur  « , se contentant en général de renvoyer les patients vers des médecins spécialistes.   »  Il avait perdu beaucoup de clients en quinze mois, raconte le maire (Les Républicains) de la commune. Certains n’étaient pas satisfaits de sa façon de faire : il n’auscultait pas beaucoup, par exemple. » »

Aiguilleurs sans seringues

Joint par  Le Quotidien le maire de Plouray accuse le coup« Le Dr Viorel Dan s’exprimait pourtant dans un excellent français, un peu littéraire », souligne-t-il. Il serait retourné en Roumanie.

Faudrait-il se méfier, désormais, des médecins un peu littéraire, qui n’auscultent guère et qui se voient en aiguilleurs sans seringues ?

La mairie a fait réhabiliter des bâtiments communaux pour en faire une maison de santé, encore occupée par un cabinet infirmier. Le maire souhaite attirer un nouveau médecin.  La commune dispose de quelques arguments pour attirer un généraliste. Le premier généraliste exerce à plus d’une lieue et Plouray  héberge un EHPAD, gage certain d’activité pour un praticien.

mairie-de-plouray@wanadoo.fr

Le maire ne passera plus par le cabinet de recrutement (dont il ne donne malheureusement pas le nom). Il usera, comme chacun, d’une annonce sur Leboncoin.fr. On pourra y lire ceci :

«  La commune de PLOURAY (56770) loue des cabinets dans la maison de santé située au centre bourg. Un médecin et  un cabinet d’infirmières y exercent déjà. Le prix du loyer est fixé à 8,07 € / m² par mois. Le loyer des parties communes (26,90 m²) est calculé au prorata de la surface du cabinet loué, de même que les charges (eau, électricité, TEOM, entretien des VMC et détecteurs).

Locaux disponibles:
1. cabinet de 33,20 m² (comportant deux pièces attenantes de 19 m² et 14,20 m²) pour un loyer de 348,07 €/mois (parties communes inclues).
2. cabinet de 11,17 m² pour un loyer de 117,11€/mois (parties communes inclues),
3. cabinet de 27,30 m² (comportant de deux pièces attenantes de 17,50 m² et 9,80 m²) pour un loyer de 286,22 €/mois (parties communes inclues).

Contactez la mairie pour tous renseignements et demandes de visite au 02.97.34.80.75 ou mairie-de-plouray@wanadoo.fr
Visitez le site de la commune http://www.plouray.fr »

A demain

3 réflexions sur “A Plouray (Morbihan) le médecin (roumain) était trop littéraire. La commune va bientôt faire appel à Leboncoin.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s