Burn-out : le gouvernement a tranché; ce syndrome d’épuisement ne sera pas reconnu «maladie professionnelle»

Bonjour

Le 30 juin dernier Marisol Touraine, ministre de la Santé, déclarait souhaiter que l’entité « burn-out », soit gravée dans le marbre de la loi et ce via le projet de loi sur le dialogue social. Le Sénat avait, le 24 juin, retiré de la liste des maladies professionnelles ce qui est aussi parfois désigné comme le « syndrome d’épuisement professionnel ». Les députés avaient quant à eux auparavant adopté un amendement socialiste (identique à un autre du gouvernement) disposant que « les pathologies psychiques peuvent être reconnues comme maladies d’origine professionnelle » – et ce aux mêmes conditions que les autres affections.

Aujourd’hui c’est François Rebsamen qui parle et qui conclut l’affaire : la loi sur le dialogue social comprendra « un début de reconnaissance du « burn-out ». Pour autant le « syndrome d’épuisement professionnel » ne figurera pas « au tableau des maladies professionnelles ». On croyait (sur la foi des déclarations de Marisol Touraine) que le gouvernement  réintroduirait  la reconnaissance du « burn-out » dans le texte d’ici à jeudi 23 juillet à l’Assemblée nationale en vue de l’adoption définitive du projet de loi. Ce ne sera pas le cas.

Cela peut exister

« Le burn-out, c’est un début de reconnaissance. C’est normal, ça peut exister. Mais ce n’est pas une maladie qui peut figurer au tableau des maladies professionnelles, parce qu’elle n’est pas uniquement liée au poste de travail, a expliqué M. Rebsamen sur Europe 1. Et donc j’ai renvoyé à des commissions régionales qui pourront, quand il y a des cas très précis, y répondre. » En clair, la reconnaissance du « burn-out » comme maladie professionnelle ne sera donc « pas systématique »

« On ne peut pas faire, j’allais dire, comme si cela était uniquement dû au travail, a expliqué M. Rebsamen. Des fois c’est dû au travail, des fois il y a des causes personnelles. » C’est bien tout le problème. Peut-être faudrait-il alors ne plus parler de « syndrome d’épuisement professionnel » ; Et lancer un appel d’offre pour trouver une formule plus proche de cette épuisante réalité.

A demain

Une réflexion sur “Burn-out : le gouvernement a tranché; ce syndrome d’épuisement ne sera pas reconnu «maladie professionnelle»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s