Conduire sans permis : le Premier ministre a tranché. Christiane Taubira prête à reculer

Bonjour

« Désengorger les tribunaux ». La formule est assassine. C’est la justification avancée pour justifier une initiative de la ministre de la Justice : ne plus faire un délit de l’absence de permis de conduire et/ou d’assurance automobile. Transformer, d’un coup de baguette du législateur le délit véritable (qui vous fait passer devant les juges) et simple contravention, PV électronique, règlement par carte de crédit. Tollé unanime des associations de sécurité routière et de défenses des victimes. Seule exception dans le paysage : le Syndicat de la magistrature  qui applaudit.

Symbolique

Le sujet est majeur. C’est à la fois un effacement du symbolique et une forme de mépris du dispositif de santé publique (celui de la sécurité routière) élaboré patiemment depuis près d’un demi-siècle et qui a permis de réduire de manière spectaculaire le nombre des morts prématurées et des blessés causés par la circulation automobile.

Révélé hier par La Croix le projet de loi passe aujourd’hui 31 juillet devant le dernier conseil des ministres avant les vacances d’été du gouvernement. Porteuse du projet Christiane Taubira était ce matin l’invitée de France Inter (Pierre Weil). Etonnant entretien  où la ministre de la Justice, sous tension, a fait quelques révélations. Elle était personnellement plutôt opposée à cet effacement du symbolique, mais le projet de loi qu’elle défend est le fruit d’un travail interministériel et il a été arbitré par le Premier ministre en personne.

Emissions contradictoires

Ne redoutant pas la caricature Mme Taubira a fait la part entre les polémiques de bonne foi et les polémiques de mauvaise foi (qui ont été identifiées). Elle estime qu’il faudrait une série d’émissions (y compris des émissions contradictoires) pour pouvoir avancer et qu’en toute hypothèse ce n’est là qu’un projet qui devra être voté par le Parlement.

C’est dire si la ministre de la Justice ne porte pas franchement, avec l’énergie qu’on lui connaît, une mesure qui, si elle devait être adoptée, bouleverserait notre rapport à cet objet essentiel, pratique et symbolique, qu’est la voiture automobile. On entend la ministre quand elle plaide pour l’arbitrage rendu : une forme d’égalité dans les sanctions (500 euros), la fin des « effets d’aubaine sur certaines parties du territoire » (à préciser), et des forces de police et de gendarmerie qui, libérées, pourraient faire plus de prévention ( ?). On entend bien, aussi, que la contravention redeviendra délit quand il y aura récidive.

Failles innombrables

Pour autant comment ne pas percevoir les innombrables failles d’un tel dispositif ? A commencer par les tentations qu’il induira:  prendre le volant sans permis et/ou assurance chez celles et ceux qui, pour mille et une raisons ne disposent pas de ces autorisations officielles à conduire. Les plus jeunes notamment qui parieront sur la chance de ne pas se faire contrôler tout en calculant que 500 euros n’est, tout bien pesé, que le quart de ce qu’il faut débourser pendant des mois et des mois pour obtenir le permis.

« Je vais vous dire : moi-même j’étais réticente… un peu bloquée… sur l’effet psychologique de dire qu’on forfaitise… S’il n’y a pas d’acceptabilité dans la société, nous en tirerons tous les enseignements » a finalement déclaré Christiane Taubira. Il est curieux que le Premier ministre, ses conseillers et le gouvernement dans son ensemble ne soient pas parvenus, en amont de cette polémique naissante, à prendre, ici, le pouls de la société.

A demain

4 réflexions sur “Conduire sans permis : le Premier ministre a tranché. Christiane Taubira prête à reculer

  1. Conduire sans permis n’est pas plus dangereux que de conduire avec ! , je parle des cas les plus courant : ceux dont le permis a été retirer .
    Avoir son permis ou pas est un problème entre le propriétaire du véhicule et l’assureur.

  2. Oui à la condition de mettre les chars Leclerc en vente libre.
    Gros bénef sauf pour les excès de vitesse.
    Français encore un effort pour être souriants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s