Hôpitaux français: doivent se mobiliser pour accueillir la patientèle étrangère qui pourra vraiment les payer

Bonjour

Réalité (principe de). On se souvient peut-être de Martin Hirsch auto-promu « Robin des bois » et de l’affaire de l’émir richissime hospitalisé  à l’hôpital Ambroise-Paré de l’AP-HP. C’était en mai 2014. Il y avait eu des rebondissements, des froissements syndicaux, quelques fantasmes mais aussi le début d’une crevaison d’abcès. La question était enfin soulevée de l’un des aspects jamais (publiquement) abordé de la mission du service public hospitalier français : outre soigner est-il là, aussi, pour faire de l’argent ?

L’an dernier, dans le Journal du Dimanche, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP avait eu ce mot bravache : « J’assume ce côté ‘’Robin des bois’’: à un moment où nous avons besoin de tous les moyens pour soigner les plus modestes, où nous devons maîtriser nos dépenses tout en innovant,  gagner de l’argent sur ces patients qui en ont les moyens, cela ne me choque pas. » Gagner de l’argent sur des patients ? La forme peut choquer, le fond n’est pas masqué.

Détrousseur

Rappelons toutefois que le Robin cité était un brigand au grand cœur vivant caché dans la forêt, habile braconnier, défenseur (avec ses nombreux compagnons) des pauvres et des opprimés, détrousseur des riches au profit des pauvres et rendant au peuple l’argent des impôts.

Quatorze mois plus tard ce n’est plus Marin Hirsch qui prend la parole sur ce sujet. Mais Laurent Fabius et Marisol Touraine.  On vient de faire savoir à la presse que le ministre des Affaires étrangères et du Développement international et que la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes « ont présidé hier 30 juillet une réunion de travail sur l’accueil des patients étrangers dans les établissements de santé français ».

Clarté et visibilité

Tout cela ne se dit pas sans jargon. Que les choses soient claires : il s’agit d’annoncer « de nouvelles mesures pour développer l’attractivité des établissements de santé français ». Ou plus précisément « pour renforcer la visibilité internationale de notre offre de soins et mettre en place des procédures d’admission adaptées à la patientèle étrangère, dans le respect du principe d’égal accès aux soins. » Extraits :

«  Le marché international de l’offre de soins présente des perspectives de croissance majeures, susceptibles d’engendrer des retombées substantielles en matière d’activité économique, de création d’emplois et de recherche en France. Développer l’attractivité médicale des établissements de santé français est donc une nécessité. À cette occasion, le groupe de travail constitué à la suite de la publication, le 12 mars dernier, du rapport de Jean de Kervasdoué   sur la valorisation de l’accueil de patients étrangers [rapport disponible ici ndb], a présenté ses conclusions (…) »

Circuits structurés

À l’issue de cette réunion, Laurent Fabius et Marisol Touraine ont annoncé une série de mesures pour améliorer « la visibilité internationale de notre offre de soins et structurer des circuits d’admission adaptés aux patients étrangers dans le plein respect du principe d’égal accès aux soins ». Ces mesures comprennent :

. la mise en place d’une « task force » regroupant les fédérations et les principaux établissements de santé afin de partager les bonnes pratiques et définir les principes encadrant leurs actions ;

. la création d’une brochure et d’un portail Internet présentant l’offre de soins française à destination des patients étrangers ;

. des allègements administratifs pour l’accueil de médecins et de patients étrangers : allongement de la durée maximale des stages d’observation de médecins étrangers de un à trois mois ;  refonte des conditions et des modalités d’accueil des médecins étrangers en formation spécialisée en France (« fellowship ») ; garantie d’un devis préalable et d’une facturation pour les soins programmés des patients étrangers non assurés et non couverts par un accord international, dans le cadre de l’article L.174-20 du code de la sécurité sociale (étrangers payants, soins et autres prestations, hors législation coordonnée de sécurité sociale).

Conciergerie médicalisée

Ce n’est pas tout : un compte spécifique de recettes sera créé au 1er janvier 2016 pour les établissements de santé et permettra un suivi statistique des recettes entrant dans ce cadre. . Il y aura aussi un accompagnement des métiers touchant à la conciergerie médicale et à l’hôtellerie à proximité des zones de soins. L’ensemble de ces mesures devra être mis en œuvre d’ici la fin de l’année.

C’est ainsi que nous découvrons, en juillet 2015 qu’il existe, en France, des métiers touchant à la conciergerie médicale. Nous devrions plus souvent nous intéresser aux étrangers – et à tout ce qu’ils peuvent nous apporter.

A demain

4 réflexions sur “Hôpitaux français: doivent se mobiliser pour accueillir la patientèle étrangère qui pourra vraiment les payer

  1. La France devenue une simple entreprise. Le bonheur et le soin de ses citoyens pourront attendre que nos émirs – acheteurs d’armes – puissent être soignés. Il n’y a pas de petit profit dans une logique libérale.

  2. Si l’accueil d’étrangers payant saphir sur l’ongle permet de financer plus de lits et infirmier(e)s pour soigner nos vieux, que les urgentistes s’épuisent à « caser » dans les services hospitaliers qui n’en veulent pas (1) pourquoi pas?

    Mais on préfèrerait que l’on commence par nos vieux.

    Alors d’accord . Un service pour 10 émirs ou émirettes, pour un service de gériatrie aiguë de 30 lits ouvert ?
    (Avec la tente à la Muhammar Al Gadaffi dans la cour de l’hôpital . Je fais du mauvais esprit).

    (1) : les « vieux » pénalisent (in)justement les services parce que outre qu’ils sont des malades difficiles, consommateurs de soins , ils ne rapportent pas, selon les grilles de « rémunération » des services. Si le législateur fait des règlements pervers, on a des conduites perverses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s