Vie moderne : les restes de Fangio exhumés pour pratiquer un test de paternité. Un vrai sujet.

Bonjour

Vertiges. Les restes de Juan Manuel Fangio, l’ex-champion de Formule 1 décédé en juillet 1995 à l’âge de 84 ans, ont été exhumés vendredi en vue d’un test de paternité à la demande d’Oscar Espinosa et de Ruben Vazquez, dans deux dossiers séparés. C’est une information mandée depuis Buenos Aires par l’AFP

Espinoza

Juan Manuel Fangio, champion du monde de Formule 1 en 1951, 1954, 1955, 1956 et 1957, ne s’était jamais marié. Il a toutefois, durant deux décennies, eu une compagne : Andrea Berruet. Cette dernière donna la vie à Oscar Espinosa. Aujourd’hui âgé de 77 ans l’homme ne dépassa pas le stade de pilote amateur. Pourquoi cette demande plus que tardive de reconnaissance en paternité ? La suite est racontée par Reuters.

Le ministère de la Justice argentin a annoncé la nouvelle sur son site internet. Il avait précisé que les analyses seraient effectuées à la morgue du cimetière de Balcarce, ville natale de l’ancien champion, à 416 km au sud de Buenos Aires. C’est fait. Selon Oscar Scarcella, avocat d’Espinosa, « tout s’est déroulé normalement et nous attendons des résultats dans 30 à 60 jours ».

Le cas Montand

Né le 24 juin 1911dans une modeste famille d’immigrés italiens originaires des Abruzzes,  Juan Manuel Fangio, est l’une des légendes du sport argentin (24 victoires en 51 Grands Prix disputés). Il avait légué, par testament, tous ses biens à la Fondation du musée Juan Manuel Fangio.

Il y avait eu Yves Montand (également fils d’émigrés italiens) il y aura Manuel Fangio. Cette quête n’est pas réservée aux célébrités. Il existe déjà un commerce français autour des tombes supposées paternelles – comme on peut le voir sur ce site.

Conseils pratiques:

« – Un test de paternité peut être pratiqué post-mortem (après la mort) par le biais d’échantillons prélevés lors d’une autopsie, mais aussi sur des éventuels restes osseux du père présumé si celui-ci a été exhumé. Dans ce dernier cas, le laboratoire agrée vous conseillera d’analyser plutôt les dents (molaires en priorité) ou des os longs et compacts comme le fémur par exemple.

– La paternité peut également s’établir a partir de restes biologiques du père présumé obtenus via son entourage familial (brosses à dents, cheveux avec racine, vêtements, mégots, enveloppes, timbres, etc.), ou de l’entourage hospitalier (biopsies, donations de sang ou de sperme, etc.) »

Précisions : en France la justice doit être saisie pour que les résultats puissent, le cas échéant, être transformés en espèces trébuchantes.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s