France contre Big Pharma : Marisol Touraine autorise (enfin) l’Avastin® contre la DMLA

Bonjour

Un beau résultat de Marisol Touraine. Et un rebondissement dans la passionnante affaire qui oppose la France aux multinationale pharmaceutiques Roche et Novartis :  l’arrêté autorisant la prise en charge de l’Avastin® dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) vient d’être publié aujourd’hui 27 août au Journal officiel. On le trouvera ici.

Depuis des années seul le Lucentis® de Novartis  avait une autorisation d’utilisation et de remboursement pour le traitement de la DMLA. Au prix de 738,69 € la seringue prée-remplie remboursée à 100%. Or l’Avastin®, anticancéreux de Roche nettement moins coûteux et présent sur le marché français pouvait être prescrit dans la même indication. Mais son fabricant Roche se refusait à la demander. Et la Direction générale de la Santé avait même, en juillet 2012, interdit aux ophtalmologues d’effectuer la substitution comme le rapportait alors Le Figaro (Martine Perez)… Un imbroglio réglementaire et une invraisemblable situation d’entente entre les deux firmes ajouté à un monopole dénoncée de manière récurrente depuis des années (« Traitement contre la cécité ou contre l’absurdité » – Slate.fr, 7 août 2012)

Plus de trois ans

Communiqué de presse du 27 août 2015 : « Dès 2012, Marisol Touraine avait donc souhaité réagir contre la situation de monopole, particulièrement coûteuse pour les patients et pour l’assurance maladie, dont bénéficiait ce médicament alors que dans d’autres pays européens et aux Etats-Unis les médecins avaient recours à l’Avastin®.

Ainsi, en juin dernier, et à l’issue d’un important travail préparatoire, l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) a délivré une autorisation spécifique à l’Avastin pour le traitement de la DMLA dans un cadre hospitalier, dans des conditions strictement encadrées.

La décision de rembourser l’Avastin® pour le traitement de la DMLA, publiée ce jour, permettra la réalisation d’importantes économies, et ce dans le respect de la sécurité des patients. »

Rétro-culbute

Cette décision ministérielle permet le remboursement l’Avastin® dans le traitement de la DMLA dès le 1er septembre 2015. Au prix de 10 € le flacon de solution à diluer.  On lit bien : 10 € contre 738,69 €. Pourquoi aura-t-il fallu attendre plus de trois ans pour en arriver à ce résultat ? La puissance publique nationale est-elle à ce point désarmée devant Big Pharma ?

A demain

Une réflexion sur “France contre Big Pharma : Marisol Touraine autorise (enfin) l’Avastin® contre la DMLA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s