Vatican : durant un an le pardon pourra être accordé aux médecins avorteurs (repentants).

Bonjour

Sous bien des longitudes, c’est une information qui apparaîtra baroque. L’enchevêtrement de plusieurs époques. Mardi 1er septembre 2015, depuis la cité du Vatican et à l’occasion de l’Année sainte, le pape François a demandé aux prêtres du monde entier d’accorder le pardon aux catholiques (repentants) qui ont provoqué un avortement – et à celles qui ont avorté.  Il s’agissait d’une promesse papale qui avait été faite en mars dernier. Elle ne vaut que pour un an.

Les formules du pape François  feront sourire. Elles disent l’immense embarras de l’institution catholique. Pour le pape l’avortement reste une « horreur ». Il a néanmoins décidé, « nonobstant toute chose contraire, d’accorder à tous les prêtres, pour l’Année jubilaire, la faculté d’absoudre du péché d’avortement tous ceux qui l’ont provoqué, et, qui, le cœur repenti, en demandent pardon ». Les médecins avorteurs (et les membres des familles qui obligent une femme à avorter) sont inclus dans cette catégorie.

Codicille

Pour l’Eglise c’est l’argumentaire traditionnel qui est retenu : « le pardon de Dieu à quiconque s’est repenti ne peut être nié ». Avec ce codicille : demander à recevoir le sacrement de confession.

« Le drame de l’avortement est vécu par certains avec une conscience superficielle, qui semble ne pas se rendre compte du mal très grave qu’un tel acte comporte. Beaucoup d’autres, en revanche, bien que vivant ce moment comme un échec, considèrent ne pas avoir d’autres voies à parcourir. Je connais bien les conditionnements qui les ont conduites à cette décision. Je sais qu’il s’agit d’un drame existentiel et moral. J’ai rencontré de nombreuses femmes qui portaient dans leur cœur la cicatrice de ce choix difficile et douloureux. Ce qui a eu lieu est profondément injuste. »

Apparences

Que diront, au Vatican et ailleurs, les intégristes catholiques ? Sans parler des intégristes musulmans. Pour sa part le mouvement américain Catholics for Choice  vient de se féliciter de cette décision . Il fait valoir que le pape François « cherche à combler le gouffre entre ce que dit la hiérarchie et ce que les catholiques ordinaires font vraiment dans leur vie ». On se souvient des atermoiements infinis sur le préservatif et la prévention du sida.

La question, aujourd’hui, est de savoir jusqu’où ce pape hors des normes ira, explicitement, sur ce chemin. Qu’il s’agisse de la contraception (masculine et féminine) mais aussi des techniques médicales de lutte contre la stérilité.

Pour l’heure le Vatican redoute toujours et encore que le fait de toucher à un seul fragment de sa construction théologique ne précipite la destruction de l’ensemble. Il fait le choix de sauver les apparences et se moque de ce qui  (en matière de sexualité notamment) est objectivement qualifié d’incohérence ou de schizophrénie.  Ainsi, faute de forger des mots nouveaux, il conserve ceux venus des temps anciens.

Croyance

Il reste aussi au Vatican à régler officiellement la question de l’échelle des gravités relatives du viol et de l’avortement. En 2009, il avait soutenu l’archevêque de Recife qui avait excommunié une mère et des médecins ayant fait avorter une fillette de neuf ans. Cette dernière avait été violée par son beau-père. Rome avait alors jugé que le viol était « moins grave que l’avortement ».

Dans l’attente rien n’interdit de retrouver Jean-Claude Carrière  et de partager son « Croyance » (Odile Jacob), un mot qui désigne « la certitude sans preuve » (Alain).

A demain

Une réflexion sur “Vatican : durant un an le pardon pourra être accordé aux médecins avorteurs (repentants).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s