Cigarette électronique : elle ne sera pas sur l’application mobile de «Tabac Info Service»

Bonjour

Voilà un marronnier anti-tabagique revisité :

«  La rentrée est souvent un moment privilégié pour prendre de bonnes résolutions. Pourquoi ne pas en profiter pour prendre celle, essentielle pour notre santé, d’arrêter de fumer ? Comme la volonté seule ne suffit pas toujours, Tabac Info Service (TIS) propose des solutions faciles et pratiques pour aider les fumeurs à arrêter de fumer

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, annonce aujourd’hui 3 septembre le lancement, à partir du 6 septembre 2015, d’une nouvelle campagne de communication, avec l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Il s’agit de mieux faire connaître Tabac Info Service et sa future application mobile.

Rêveur

Le style du communiqué de presse peut laisser rêveur. On aimerait en connaître l’auteur :

« Si réussir à arrêter de fumer est une bonne raison d’être fier(e) de soi, cela fait aussi le bonheur de ses proches. Les spots de la campagne donnent donc la parole à l’entourage de personnes ayant réussi à arrêter de fumer grâce à Tabac Info Service. Dans leurs témoignages, les personnages expliquent les trois possibilités d’aide à l’arrêt proposés par Tabac Info Service : l’appli, le web et la ligne téléphonique… »

La suite est de la même veine:

« Le premier spot montre la fierté d’une fille dont le frère a arrêté de fumer grâce à l’application Tabac Info Service ; le deuxième spot propose le témoignage d’un adolescent dont la mère ne fume plus grâce au 39 89 ; le troisième spot illustre la fierté d’un homme dont la femme a arrêté de fumer en se connectant sur le site  http://www.tabac-info-service.fr(1) 

Fin des appels surtaxés 

« Tabac Info Service » ?  C’est un dispositif  d’information et d’aide à l’arrêt qui répond à toutes les questions sur le tabagisme et le sevrage. A la suite de quelques turbulences « Tabac Info Service » est géré par une société privée: Direct Medica « l’expert de la relation client dans la santé » C’est aussi un dispositif qui, à la demande du ministère de la Santé, n’inclut pas la cigarette électronique dans uns stratégie d’abandon du tabac : « Cigarette électronique ? Ici Tabac Info Service. Nous n’avons rien à communiquer sur ce sujet ».

Une nouveauté : à compter du 1er octobre 2015, la tarification du numéro d’appel au 3989 de Tabac Info Service ne sera plus surtaxé. « Cela signifie que l’appel sera inclus dans les forfaits mobiles, qu’il sera gratuit pour un appel depuis un poste fixe « dégroupé » (Boxes) et qu’il ne sera pas surtaxé depuis un poste fixe avec un abonnement historique France Télécom, précise-t-on auprès de Marisol Touraine. Cette mesure s’inscrit dans l’axe 2 « aider les fumeurs à s’arrêter » du programme national de réduction du tabagisme 2014-2019. Pour les appelants qui composent encore le 0825 309 310 (5% des sollicitations à ce jour), un message vocal les invitera à composer le numéro court. »

Voilà une bonne résolution pour la rentrée. Reste le passé. Combien aura, au final, coûté la surtaxe à toutes celles et ceux qui cherchaient par téléphone à se guérir de leur addiction ? Qui en a profité ?

A demain

(1) Ces spots seront diffusés sur les chaînes hertziennes du 6 septembre au 4 octobre 2015.  Sept spots seront diffusés dans les radios, du 12 au 30 septembre, et sur le web, via des bannières, du 1er septembre au 30 novembre 2015.

3 réflexions sur “Cigarette électronique : elle ne sera pas sur l’application mobile de «Tabac Info Service»

  1. Bonjour,

    je tenais à vous informer que dans le cadre de notre rubrique « Le Post », nous citerons votre blog (comme nous l’avons fait à plusieurs reprises dans le passé) dans un article publié ce 5 septembre sur le site JIM.fr

    Cordialement.

    Aurélie Haroche

  2. « Reste le passé. Combien aura, au final, coûté la surtaxe à toutes celles et ceux qui cherchaient par téléphone à se guérir de leur addiction ? Qui en a profité ? »

    Je ne comprends pas cette remarque, étant donné que malgré sa future gratuité, ce numéro rapportera bien sûr la même somme d’argent à Direct Medica. Ce sera certainement juste entièrement subventionné par l’Etat, alors qu’avant les utilisateurs participait certainement en partie aux bénéfices.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s