La « star française de la greffe de visage » condamnée à ne plus opérer pendant un mois. Pourquoi ?

Bonjour

Est-ce le sort qui s’acharne sur lui ? Sommes-nous ici, comme parfois avec les chirurgiens, face à une personnalité atypique en quête d’oppositions-sanctions ? Le Pr Laurent Lantieri, 52 ans, chirurgien plastique et « star » de la greffe de visage, vient d’être condamé à ne plus exercer son art durant trois mois – dont un ferme-  par le conseil de l’Ordre des médecins. Sanction prononcée après la plainte d’une patiente. Il a saisi le Conseil d’État. C’est une « info Le Figaro (Anne Jouan) ».

Il lui est reproché des «manquements graves à son devoir d’information vis-à-vis de ses patients». La décision, prise le 10 juillet 2015, a fait suite à la plainte d’une patiente après une intervention sur un sein. Sans plus de précision

Désaccords financiers récurrents

En mai 2014, le célèbre chirurgien avait déjà fait l’objet d’une interdiction d’exercer (dans le secteur libéral) à l suite de désaccords financiers récurrents avec l’administration hospitalière : réclamant, en substance  des heures de garde qui ne lui avaient pas été payées, il avait refusé de verser la redevance qu’il devait à son établissement pour l’activité libérale qu’il y avait pratiquée.

Le Pr Lantieri est connu pour avoir effectué en juin 2010 la première greffe (totale) d’une face en France. Il apparaît à échéance plus ou moins régulière dans les médias, souvent en marge de ses prouesses chirurgicales. Cela avait été notamment le cas en 2012 lorsqu’il avait quitté son poste de chef du service de chirurgie plastique et reconstructive au CHU Henri-Mondor de Créteil pour diriger le service de chirurgie reconstructrice et esthétique à l’Hôpital européen Georges-Pompidou.

Un visage, une histoire

Il est l’auteur de « Chaque visage a une histoire » publié chez Flammarion (2012) dans lequel il se disait tenté par un départ de la France et un exercice à l’étranger. En 2010 il avait été désigné «  Personnalité de l’année » par les votes des lecteurs du ParisienAujourd’hui en France et les auditeurs de RTL. Pour l’heure le chirurgien n’a pas commenté la (sévère) sanction ordinale dont il fait l’objet.

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s