Ménopause : dernières lumières de la génétique britannique sur la mécanique de son timing

Bonjour

« Il avait même ajouté qu’un homme c’est encore plus fragile qu’une femme dans les moments de la  ménopause» (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 335). »

C’est une publication de Nature Genetics, avec le jargon que l’on sait : « Large-scale genomic analyses link reproductive aging to hypothalamic signaling, breast cancer susceptibility and BRCA1-mediated DNA repair »

Une armée  génétique

Soit quelques centaines de généticiens dirigés par le Dr Anna Murray (Genetics of Complex Traits, University of Exeter Medical School, Exeter, UK). Et quelques dizaines de lignes (curieusement illustrées) de la BBC (James Gallagher). C’est un travail qui a été mené sur des échantillons biologiques de plus de soixante-dix mille femmes.

Qu’apprend-on ? Que cette armée génétique vient d’identifier les fragments du génome féminin qui contrôleraient le timing de la ménopause. Avec, à la clef, la possible mise au point de nouveaux tests de fertilité ou de nouvelles thérapeutiques médicamenteuses. The Royal College of Obstetricians and Gynaecologists a qualifié ce résultat d’ « important » pour les femmes connues pour être exposées au risque de ménopause précoce (ou insuffisance ovarienne précoce)

Insuffisance ovarienne précoce

Les généticiens britanniques expliquent avoir découvert des mécanismes de réparation du patrimoine génétique impliqués dans ce timing et qui fourniraient de nouvelles lumières biologiques expliquant les liens connus entre la ménopause précoce et certaines pathologies. L’insuffisance ovarienne précoce peut en effet être associée à d’autres pathologies endocrines auto-immunes comme la maladie de Basedow, le diabète de type I, la thyroïdite d’Hashimoto, la maladie d’Addison, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde, la myasthénie ou encore la maladie de Crohn. A l’inverse elle peut être liée à une forme de protection vis-à-vis d’autres affections.

Un test qui prédirait l’âge exact de survenue de la ménopause ? « Nous aimerions être en mesure de pouvoir le faire, mais la réponse est non » a expliqué à la BBC le Dr Anna Murray. Elle estime toutefois que ces résultats  pourraient aider à développer de nouveaux médicaments pour freiner cette perte prématurée des ovocytes qui caractérise l’insuffisance ovarienne précoce. : «Nous ne comprenons pas vraiment le processus de perte de l’œuf, le choix du moment, afin de mieux comprendre la biologie fondamentale de perdre des œufs va nous aider. »

Les chercheurs ont également constaté que les gènes impliqués dans le timing de la ménopause le sont aussi dans celui de la puberté  et le développement de certaines formes de cancer du sein.

Bouffées de chaleur explosives

Pourquoi « ménopause » ? Il faut ici consulter le CNRTL : « Étymol. et Hist. 1823 (Boiste). Comp. des élém. meno-, gr. μ η ν ι α ι ̃ α «menstrues» (dér. de μ η ́ ν «mois») et -pause, gr. π α υ σ ι ς «cessation, fin», de π α υ ́ ω «faire cesser; cesser».

« Ménopausée » ? Faire de même :  adj. fém.Qui fait ou qui a terminé sa ménopause. La ménopause n’est pas synonyme de sénescence, et beaucoup de femmes précocement ménopausées ont, malgré l’absence de règles, une vie sociale et sexuelle normale (Lar. Méd. t. 2 1972, p. 318).Emploi subst. La ménopausée congestive. − C’est la femme aux bouffées de chaleur explosives, ayant trop chaud dès qu’elle est dans une pièce peu aérée, transpirant sans cause apparente. C’est la femme ayant eu des ovaires sains et vigoureux, et supportant mal la déficience hormonale. C’est souvent Vénus privée d’hommages masculins (E. Juster ds Les Monographies méd. et sc., janv. 1952 p.62). ».

Les féministes apprécieront.

A demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s