Cigarettes non électroniques : réduire leur taux de nicotine permettrait de moins en fumer. Vrai?

Bonjour

Diminuer la dose pour réduire l’intoxication ? Sevrage absolu suivi d’une abstinence à vie ? Ce sont les deux grandes questions médicales posées  par les addictions.  Elles sont au cœur des nouvelles problématiques de l’alcoolisme. On les retrouve aujourd’hui via une publication du New England Journal of Medicine : ‘’Randomized Trial of Reduced-Nicotine Standards for Cigarettes’’ – publication suivie d’un commentaire “Reduced-Nicotine Cigarettes — A Promising Regulatory Pathway’’.

Un travail randomisé en double aveugle mené auprès de 840 personnes fumeuses pendant six semaines. Et dont il ressort, à titre préliminaire, qu’une réduction substantielle de la teneur en nicotine des cigarettes de tabac peut être associée à une réduction du tabagisme, de l’exposition à la nicotine et de la dépendance à la nicotine. Cette expérience sera sans doute amplement commentée par les addictologues et, plus encore peut-être, par Big Tobacco.

Vapoteurs

Il sera difficile de ne pas la mettre en relation avec la cigarette électronique qui, faudrait-il le répéter, permet de ne plus inhaler fumées et goudrons tout en laissant le vapoteur gérer au mieux sa dépendance à la nicotine – et son sevrage.

Il est également tentant de rapprocher cette publication du New England Journal of Medicine de cette information repérée par Slate.fr (Claire Levenson) dans The Washington Post : « These ‘marijuana goggles’ are supposed to make you feel stoned » :

« Afin de convaincre les adolescents qu’il ne faut pas conduire après avoir fumé des joints, une entreprise américaine a créé des lunettes censées reproduire les effets du cannabis sur les fonctions cognitives. Les lunettes ont des verres déformants teintés en vert et la personne qui les porte ne peut pas voir les objets rouges. Selon les créateurs de ce gadget –la Fatal Vision Marijuana Simulation Experience–, cette manipulation de la vision désoriente l’utilisateur comme quelqu’un sous l’effet d’une drogue douce. »

Ivresses et flacons

Pour l’instant, seule une école dans l’Indiana et un commissariat de Californie ont utilisé ces lunettes, mais les fabricants disent avoir reçu de nombreuses autres demandes. Le kit de simulation coûte environ 900 euros, et inclut des jeux d’habileté avec des balles et des labyrinthes, afin que les adolescents se rendent compte que leurs mouvements sont moins bien coordonnés. Ils sont ensuite censé en déduire qu’il ne faut pas fumer de joints. »

Bien évidemment ces lunettes teintées (qui rendent légèrement daltonien) ne reproduisent pas l’état mental assez complexe produit par la consommation de cannabis. Le déficit de concentration, la léthargie ou l’euphorie et la perte de mémoire (courte) ne peuvent être obtenues ni mêmes simulées par ce gadget. Sur Internet, la Fatal Vision Marijuana Simulation a rapidement été ridiculisée.  «Je suis daltonien, est-ce que ça veut dire que je suis constamment défoncé?» demande  un commentateur sur Reddit.

C’est ici, revisitée, la très vieille question des ivresses et des flacons.

A demain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s