Régression continue des ventes de journaux ; progression des chaînes de télévision d’information en continu

Bonjour

Vie moderne. L’Agence France Presse parle de la presse et la presse est en mauvaise santé. Du moins la presse imprimée sur du papier. Voici la pancarte de la malade :

Les quotidiens nationaux français ont vu leurs ventes reculer de 1,27% en septembre 2015, avec une chute de 16,3% pour Libération, un recul qui frappe aussi les magazines, notamment L’Express. Les quotidiens sont plombés par leurs ventes en kiosque (baisse de 9,4% en moyenne) selon une compilation que vient de faire La Correspondance de la presse. Ce déclin les touche tous les titres, et surtout Libération (-26%), mais il est aussi enter 15 et 16% pour Le Monde, Les Echos et Le Figaro, et de 7 à 8% pour Le Parisien et Aujourd’hui en France.

Thérapeutique chevaline

Les abonnements ont moins baissé (-3% en moyenne) tandis que les ventes numériques ont bondi de 40% (avec des situations très variables selon les titres. Seul succès, inattendu : L’Equipe, dans son format réduit de moitié progresse.  A l’inverse, Libération et sa nouvelle formule adoptée le 1er juin, demeure en net recul. Racheté par Patrick Drahi le quotidien a subi une thérapeutique chevaline : réduction de l’effectif des journalistes d’une cinquantaine de personnes, réduction de la pagination et augmentation du prix de vente.

« Après un rebond de 15% au premier trimestre, (105.000 exemplaires par jour en moyenne), tiré par les ventes exceptionnelles qui ont suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, Libération est retombé à 86.000 exemplaires au 2e trimestre puis à 80.000 au 3ème, handicapé par une chute des ventes en kiosque en septembre à 22.000 exemplaires. Ses ventes numériques plafonnent sous les 9.000 exemplaires, moins qu’il y a un an » assène l’AFP.

Deux leaders touchés

La Croix progresse en septembre (+2,36%), Les Echos (+0,1%) et Le Figaro (-0,53%) restent stables mais Aujourd’hui en France perd 8,72% et Le Monde 4,67%. Le Parisien (que vient de racheter le groupe de luxe LVMH) affiche une baisse de 6,9% (207.000 exemplaires) avec des ventes numériques toujours marginales.

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2015, seuls Les Echos (+1,51%) et L’Equipe (+0,15%) sont en hausse ; tous les autres reculent, surtout ceux qui n’ont pas trouvé de relais dans le numérique comme Aujourd’hui en France et Le Parisien (-6,7% chacun) et, de manière plus étonnante, Libération (-4,23%). Les deux leaders que demeurent Le Monde  et Le Figaro  sont globalement moins touchés (avec toutefois des baisses respectives de  1,8% et 0,76% en neuf mois. En dépit de la fidélité de ses abonnés La Croix descend de 1%.

Information perpétuelle

Même régression dans la presse magazine avec un recul quasi général des généralistes : recul de L’Express (-20,3% à 324.500 exemplaires), ainsi que L’Obs (-14,5% à 383.000 ex.) mais aussi de Challenges (-14%), du Journal du Dimanche (-11,6%), VSD (-11%),  Paris Match (-8%, 560.000 ex.) et Le Point  (-7%). Même la presse féminine est touchée, avec des reculs allant de 8,8% pour le leader Femme Actuelle  à  -4% pour le célèbre Elle.

Dans le même temps on observe de grandes manœuvres dans le champ de l’audiovisuel en général, des chaînes d’ « information perpétuelle » (parfois dénommée « hard news ») en particulier. On parle ici des manœuvres dans le Paysage Audiovisuel Français (ou PAF) et de celles du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (ou CSA).

Avec le passage de LCI en gratuit, la France sera bientôt l’un des pays les plus « hard news » au monde. En 2016, quatre chaînes se déchireront sur le créneau de l’info en continu : BFM TV, i>Télé, LCI et celle qui n’a pas encore de nom mais qui est en gestation au sein de  France Télévisions.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s